D’Day 20 000 Normands morts.

Formidable événement de commémoration que ce 75e anniversaire du débarquement de 1945. Ce devoir de mémoire est essentiel pour les plus jeunes. Perfidement on peut aussi y voir un modèle d’acte diplomatique qui s’affiche plus ou moins selon la teneur des discours. Au moins nos Dirigeants se parlent.

Aujourd’hui, peut-être honore t’on plus les survivants; ils le méritent bien. Mais les morts ….

Passés sous silence ces 20 000 Normands morts sous les bombardements , ces milliers de blessés, victimes des Américains qui larguent à l’aveugle leurs bombes, à plus de 6 000 mètres de crainte de la DCA allemande.

Les Alliés eux sont venus d’au-delà des mers, délivrer du joug nazi les Français et 10 500, rien que le 6 juin 1945, seront tués, blessés, disparus ou prisonniers, d’après Day Overlord, dont 2501 Américains. Ces jeunes d’Amérique, et d’ailleurs, ont été sacrifiés pour la liberté et pour un pays dont ils ne savaient rien, le nôtre.

Pour autant, revenons-y, nous ignorons trop les civils français qui, sur la durée de la guerre, paieront un lourd tribu (60 000 morts, 300 000 blessés) à la stratégie alliée.

Mais sans ces bombardements l’occupant n’aurait sans doute pas été acculé et défait….

Par ailleurs, le refroidissement des relations avec la Russie incite à ne pas relever le fait que c’est l’Union soviétique qui totalise le plus de morts civils ou militaires de la seconde guerre mondiale (source Centre Robert Schuman) en jouant un rôle déterminant dans la capitulation nazi.

Mais ne nous laissons pas submerger par un agacement « Trumpiste » et tenons nous en à Michel Sardou.

Si les Ricains n’étaient pas là
Vous seriez tous en Germanie
A parler de je ne sais quoi
A saluer je ne sais qui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.