L’Europe a besoin de « 50 millions » de migrants

Le haut-commissaire aux retraites a déclaré, vendredi 29 novembre, à Créteil, que la résolution du déséquilibre démographique de notre système des retraites pourrait venir d’une importante hausse de la « population étrangère » sur le Vieux continent.

Cette déclaration sortie, comme d’autres de sa part, de son contexte a provoqué des réactions vigoureuses qui obèrent quelque peu le principe de réalité d’une démographie en berne. Insuffisamment réactifs par rapport à l’actualité, nous y reviendrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.