Liberté de conscience

 « La loi protège la foi aussi longtemps que la foi ne prétend pas dicter la loi. »  la célèbre formule  d’ Aristide BRIAND prend aujourd’hui toute son importance.

Il est dommageable que les différents Gouvernements, les Pouvoirs Publics en général, l’Education Nationale en particulier, n’aient pas toujours pris la mesure des évolutions remettant en cause les principes républicains qui débouchent sur les événements de ces dernières semaines, cruels, graves et inadmissibles.

La règle « ne pas faire de vague » rend l’hommage au travail des enseignants d’autant plus mérité; comme l’est l’hommage à rendre à ce malheureux Professeur d’histoire – géographie et d’instruction civique, victime de l’obscurantisme et de la bêtise criminelle  qui se voulait pourtant le rempart d’une de nos valeurs premières.

Article 1 de la loi de 1905

La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.