Petites phrases Présidentielles

Ces petites phrases de ceux qui nous gouvernent, il y en a toujours eu.

De Charles de Gaulle à Emmanuel Macron, tous les Présidents de la République ont eu leurs phrases cultes, plus ou moins spirituelles d’ailleurs. Nous avons fait une sélection de quatre ou cinq citations des huit Présidents de la 5ème République.

Nous vous les livrons sans vous donner leurs auteurs.images
Retrouvez les.

Commençons par la première petite phrase qui pourrait ou qui aurait pu inspirer d’aucuns…

« L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans l’éloignement. »

« Si la vérité blesse, c’est la faute de la vérité. »

« Si j’aime ceux qui se posent des questions, je me méfie de ceux qui trouvent. »

« La fraude est à l’impôt ce que l’ombre est à l’homme. »

« On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas. »

« Prenez invariablement la position la plus élevée, c’est généralement la moins encombrée. »

« Je ne peux pas, comme président de la République, supprimer la pluie. Je ne peux pas non plus la provoquer, même si certains ont évoqué cette hypothèse. »

« Allons boire à nos femmes à nos chevaux et à ceux qui les montent. »

« Le gaullisme sans de Gaulle, c’est vouloir faire du civet sans lièvre. »

« La dictature du micro est aussi celle des idiots. »

« Et dans ces temps difficiles, où le mal rôde et frappe dans le monde, je souhaite que la Providence veille sur la France, pour son bonheur, pour son bien et pour sa grandeur. Au revoir ! »

« Il y a ceux qui n’attendent plus rien, je fais en sorte de leur apporter ce qu’ils attendent. »

« Dès demain, on va nettoyer au Kärcher la cité. »

« Recevoir un grand nombre de journalistes est un plaisir. Un petit nombre un ennui. Un seul d’entre eux : un supplice. »

« …ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. »

« Mieux vaut maintenir en place un adversaire docile qu’installer un ami indocile. »

« Il n’y a rien de plus terrible pour un soldat déjà anonyme que de mourir inconnu. »

« Ne poussez jamais le chat dans les recoins. »

« Qui que vous soyez, inconnu ou célèbre, faible ou puissant, vous détenez une part égale du destin de notre pays. »

« L’économie c’est simple. C’est deux colonnes : une colonne dépenses et une colonne recettes. N’importe quelle ménagère vous le dirait. »

« Vous n’allez pas me faire peur avec votre tee-shirt : la meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler. »

« Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? »

« Je demande aux Français de ne pas aller dans les zones à risques parce que c’est dangereux. »

« La volaille qui crie le plus fort est celle dont on arrache les plumes. »

« Vous en avez assez de cette bande de racaille ? Eh bien, on va vous en débarrasser ! »

« Il ne suffit pas d’être un grand homme, il faut l’être au bon moment. »

« Beaucoup de nos compatriotes sont persuadés qu’ils aimeraient mieux vivre dans un monde semblable à celui du passé, paisible, rustique, familier, et ils ressentent en même temps l’inévitabilité du changement. »

Si vous ne retrouvez pas tous les auteurs, nous pouvons vous aider. Envoyez-nous votre adresse email à : vivre.lyonne@orange.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *