Le dos, en prendre soin avec améli

Le dos ?  « Le bon traitement, c’est le mouvement » ?

Le mal de dos peut être très douloureux. Pourtant, il n’existe pas de lien entre l’intensité des douleurs et leur gravité. Il ne faut donc pas que la crainte de la douleur entraîne la peur de bouger. Il est d’ailleurs essentiel de reprendre une activité normale dès que possible, afin d’empêcher le cercle vicieux du mal de dos de s’installer. De fait, la crainte de la douleur et la peur de bouger peuvent retarder la guérison et pourtant : “Arrêter de bouger, c’est se rouiller !”.

L’Yonne connaît aussi le « mal au dos », parfois appelé le « mal aux reins », c’est généralement « une lombalgie ». Quelle solution ? Depuis le lancement national du programme global de sensibilisation « Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement. », les Caisses d’Assurance Maladie de la région Bourgogne ‐ Franche‐Comté relayent le nouveau réflexe à adopter en cas de lombalgie.

L’Assurance Maladie lutte contre les fausses croyances CPAM

et développe un nouveau comportement face à la lombalgie.

La lombalgie commune, des enjeux humain, sanitaire, social et économique

Couramment appelée « lumbago », « tour de rein » ou encore « mal de dosCapture », la lombalgie commune est une douleur liée à un problème musculaire ou ligamentaire bénin se situant en bas de la colonne vertébrale, au niveau des vertèbres lombaires.

C’est le mal de dos le plus répandu : au cours d’une vie, 84 % de la population générale en souffrira. Ce motif de consultation fréquent altère la qualité de vie des personnes en raison des douleurs ressenties.

La lombalgie comporte des risques de désinsertion sociale et professionnelle, lorsqu’elle devient chronique.

C’est aussi un coût important pour la société ; aujourd’hui, par exemple, une lombalgie sur cinq entraîne un arrêt de travail. Dans ce contexte, il faut prévenir le risque de passage à la chronicité.

Le mal de dos, un enjeu d’opinion
Un sondage réalisé par l’institut BVA met en relief deux croyances principales : 1 personne sur 4 (24 %) pense que la lombalgie est un problème grave et près de 7 sur 10 (68 %) estiment que le repos est le meilleur remède contre la lombalgie. Ces croyances sont en contradiction avec les recommandations médicales actuelles :  « Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement. »

 Je bouge et je dose mon effort : 4 exercices à faire chez soi

Pratiquer un sport très régulièrement, c’est très bien. Mais cela n’est pas faisable par tout le monde par manque de temps, d’accès à des équipements… En revanche, nous pouvons tous, ou presque, pratiquer les exercices ci-dessous afin d’entretenir notre dos et même l’aider à lutter contre la lombalgie lorsque celle-ci survient. La pratique progressive et régulière d’exercices dans la durée favorisera la récupération et préviendra les rechutes. Voici quelques positions qui permettent de mobiliser le dos et qui peuvent être pratiquées quelques instants, chez vous, sans matériel particulier.

Une appli pour vous aider à bouger en toute sécurité

Pour aller plus loin et découvrir tous les gestes du quotidien qui font du bien, Activ’Dos est une application mobile que vous pouvez télécharger gratuitement, n’hésitez pas à la découvrir.

 
                                                                                        Allez sur lombalgie-aigue pour en savoir plus.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *