Le logement partagé pour séniors

Le logement partagé : une piste intéressante.

Le logement partagé se pratique abondamment et surtout dans le milieu étudiant.

Mais il peut parfaitement figurer dans le continuum résidentiel des personnes âgées, seules et autonomes, repoussant ainsi pour elles le recours à l’Ehpad.

Une personne âgée, de plus de 75 ans, sur index 3quatre est désormais touchée par la solitude et l’isolement.

Une personne âgée isolée et se sentant seule peut craindre pour sa santé de lourdes conséquences comme : la dégradation de son état physique et mental, la hausse du stress et de l’anxiété, les troubles du sommeil, la dépression etc…

Habiter chez soi devient de plus en plus problématique, alors que pourtant la personne reste autonome.

Le logement partagé pour personnes âgées permet à celles ayant fait ce choix de vivre un mix offrant de conserver son espace privé et un partage de vie en communauté. C’est une réponse à la situation d’isolement. > Lire la suite

Les associations et vie de la cité

Les associations : l’une sauve un dépôt de pain.

C’est à CUY, petite commune de l’Yonne d’un peu plus de 850 habitants que nous est donnée une leçon sur l’utilité de la vie associative.

A CUY, comme ailleurs, les commerces, quand ils réussissent à exister, vivent difficilement.

Pour preuve, la liquidation judiciaire de l’épicerie au P’tit Coin de CUY à compter du 4 Novembre 2019.Au p tit coin_o

Pourtant Frédérique sa patronne, très appréciée, avait multiplié les initiatives : petite restauration, épicerie, dépôt de pain, vente de timbres, relais colis, animations dont KARAOKÉ tous les mois …

Beaucoup de Cuyotrats et les Cuyotrates (les habitants et les habitantes de Cuy) sont un peu désemparés. Ils ont perdu un cadre de convivialité mais aussi le lieu où ils pouvaient faire leurs courses. Ont-ils tous joué le jeu pour assurer la pérennité de ce petit établissement fort utile? Pas sûr.

Le Maire a eu cette idée de demander à une association « le Club des Sages » de reprendre l’activité dépôt de pain, laquelle a accepté. Le Club des Sages est une association de Séniors fédérée à Générations Mouvement, présidée de manière particulièrement dynamique par Michel Pothier. > Lire la suite

Agriculteurs, ras le bol.

Agriculteurs : pollueurs ou  hommes et femmes qui nous nourrissent.

agriculture 3
Photo empruntée au quotidien Le Parisien

Attaqués par ceux qui, boutefeux, extrémistes et violents, les accusent de tous les maux, utilisation des pesticides, maltraitance animale, nuisances diverses et variées …., ils n’en peuvent plus.
On remet en cause, à tort, la qualité de leur production avec une communication négative. Certes il y a eu, la vache folle, la grippe aviaire, des produits fabriqués avec des viandes ne correspondant pas à la qualité attendue, mais ceci reste du domaine de l’exception. Sont-ils tous directement responsables ?

Bien sûr il y a eu les effets d’une agriculture par trop expansive, voulue, encouragée, financée.
Les agriculteurs sont malmenés, ils sont montrés du doigt. Depuis une dizaine de mois, ce sont 50 intrusions dans des exploitations agricoles, dans des bâtiments d’élevage. Récemment trois bâtiments ont brûlé.
> Lire la suite

Anti-gaspi alimentaire

L’Anti-gaspi, un leitmotiv nécessaire pour chacun d’entre nous, déjà un engagement pour l’association « Partage ton frigo » .

13259_115
photo : Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

L’anti-gaspi est, on s’en doute, le contraire du gaspillage alimentaire. Selon le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, celui-ci représente en France 150 kg par an et par personne de nourriture perdue tout au long de la chaîne alimentaire.

A travers le pacte, l’État se mobilise pour entraîner le maximum d’acteurs concernés dans une démarche plus vertueuse pour une politique anti-gaspi. > Lire la suite

Cybermalveillance , protégez vous.

Cybermalveillance.gouv.fr : un outil pour bénéficier d’un accompagnement sur-mesure, en cas de piratage.
Piratage

Vous êtes une entreprise, un particulier ou une collectivité territoriale et vous êtes victime d’un acte de cybermalveillance ? Que faire ? Cybermalveillance.gouv.fr vous aide à parer et à vous prémunir du risque cyber.

Cybermalveillance : quel accompagnement en cas d’acte malveillant sur internet à votre égard ?

> Lire la suite

police et gendarmerie, défendons les.

Un gardien de la paix a mis fin à ses jours dans les toilettes du tribunal de grande instance de Bobigny.

Un gardien de la paix a mis fin à ses jours dans les toilettes du tribunal de grande instance de Bobigny. Il s’agit du 53e suicide dans les rangs de la police cette année.
« Nous ne sommes pas des matricules » disent-ils. Non, ce sont des femmes et des hommes qui sont, filles, fils, mères ou pères méritant la considération des Français et non le bashing dont ils sont souvent victimes. Les dérapages existent et doivent être sanctionnés, mais imaginons ce qui se passerait sans maintien de l’ordre pour la sécurité de chacun. Les conditions dans lesquelles ils exercent sont surtout pour la police déplorables la plupart du temps.

 

Les banques, opinion des clients.

Les banques : l’ambiguïté des clients
Capture
Image empruntée au Cabinet DELOITTE

Une enquête sur les banques analysant l’opinion des Français par rapport à leur propre  banque montrent qu’à 87 % ils en sont satisfaits.

Mais 6 sur 10 sont prêts à en changer en cas de problème.

C’est le paradoxe du « je t’aime moi non plus ».

Une étude du cabinet Deloitte spécialiste des études économiques montre que si la confiance et la satisfaction des clients amorcent une hausse, elle relate tout aussi bien que 65 % font confiance à leur banquier. C’est quand même plus de la moitié. > Lire la suite

Mois sans tabac.

smoking-3365285__340
Fini. C’est du passé.

Mois sans tabac c’est novembre.

Depuis 2016, Novembre est devenu le mois sans tabac, à l’initiative de Marisol Touraine , la Ministre de la Santé de l’époque.

Les fumeurs vont pouvoir, cette année encore, relever le défi de se passer de tabac pendant un mois entier à partir du 1er novembre pour essayer de cesser complètement de fumer. 

Home-MST
Avec l’aide de TABAGIR.

En 2018, le mois sans tabac, on pourrait dire le MOI sans tabac, c’est presque 242 600 inscrits contre 160 000 en 2017. Par conséquent près de 581 000 Français ont tenté d’arrêter de fumer depuis 2016.

Selon les données publiées dans le Baromètre santé 2017, environ 20 % de ceux ayant essayé d’arrêter de fumer étaient toujours abstinents six mois plus tard. Ce qui représente environ 116 000 ex-fumeurs. > Lire la suite

Le renoncement aux soins

Le renoncement aux soins n’est pas une vue de l’esprit.

En France, et dans notre département, 25 % des assurés renoncent à se faire soigner.

On trouvera plusieurs raisons à ce renoncement aux soins. Bien sur on pointe le manque de moyens financiers, malgré la mise en place de la CMU, notamment pour les appareillages dentaire, d’optique et auditif.

Mais apparaît aussi le manque de proximité géographique. Dans le sondage réalisé auprès de 29000 personnes dans 19 caisses, il était ressorti que près de 20% des personnes interrogées avaient renoncé à se soigner par manque de médecins à une distance raisonnable de leur domicile, situation largement aggravée quand on parle de spécialistes. Ce manque de médecins touche déjà plutôt les personnes âgées et cela n’ira pas en s’arrangeant. C’est d’ailleurs ce qui a conduit l’association Générations Mouvement de l’Yonne qui représente les Séniors à mener une enquête sur la Mobilité des Séniors en partenariat avec le Conseil Départemental. > Lire la suite

L’abus de faiblesse

L’abus de faiblesse

On a tous lu ou entendu dans la presse des cas pour lesquels une personne âgée, souvent mais pas seulement, s’est faite spolier en raison de son impossibilité de discernement. C’est ce que l’on appelle un abus de faiblesse, réprimé par le code pénal et le code de la consommation.abus-de-faiblesse-min

Les exemples de situations sont divers.

On pense à ces personnes vulnérables, signant des chèques au profit de membres de l’entourage ou leur faisant des cadeaux dispendieux. On se souvient de l’affaire Bettencourt.
> Lire la suite