Apprenti : le choix de Léo

... au travail
… au travail, sous l’œil attentif du Maitre de stage.

 

Apprenti : un choix, pas une formation par défaut.

A 15 ans et demi seulement, en ce mois de septembre de rentrée, Léo a déjà entamé son deuxième mois d’apprenti en pâtisserie, en alternance avec la formation professionnelle au CIFA  (Centre Interprofessionnel de Formation) d’Auxerre.

Au mois de juin, à la fin de la classe de seconde au lycée Jacques Amyot, il a décidé en effet, après concertation familiale avec ses parents Laurence et Laurent Bisson, d’arrêter là ses études générales afin de commencer tout de suite ce qui lui plaît le plus, pâtissier. « Je ne me voyais pas attendre encore deux ans de plus », explique-t-il, se souvenant que dès les années de collège, le métier de son père, Laurent Bisson, lui-même boulanger-pâtissier-chocolatier, installé à Chevannes depuis 2002, lui plaisait beaucoup.

> Lire la suite

Assurance : mieux la connaitre

L’assurance, un passage obligé.

L’assurance n’est pas toujours appréciée du grand public. On trouve son jargon compliqué à comprendre. Mais les textes réglementaires imposent souvent ce qui peut apparaître comme autant de chausse trappes.

L'assurance, une matière très réglementée.
L’assurance, une matière très réglementée.

Lorsque l’on souscrit un contrat on doit questionner, se faire expliquer par le professionnel et surtout pas s’en remettre à lui au motif justement de la complexité.

Combien de fois entend-on dire un client « je vous fais confiance ». La confiance heureusement qu’elle existe; mais le vendeur d’assurance n’a pas à se mettre à la place de son client et décider pour lui.

Pour que les termes utilisés dans l’assurance vous soient moins obscurs, nous vous renvoyons à un glossaire édité par le CDIA (Centre de Documentation de l’Assurance). > Lire la suite

Séniors déconnectés?

Les séniors et le numérique, ou en sommes nous ?

Selon l’enquête « Conditions de vie et aspirations des français » réalisée par le CREDOC, en 2014, seulement 45% des 70 ans et plus disposaient d’une connexion Internet à domicile, contre 96% des 12-17 ans et 90% des 18-24 ans.

démarches administratives : zéro papier
démarches administratives : zéro papier

Hors la plupart des services (administratifs, bancaires, d’achat, médicaux…) sont ou seront délivrés avec des supports virtuels et médiatisés, alors que leurs modalités d’utilisation ne sont pas spécifiquement adaptées au public des séniors.

L’âge semble en effet s’imposer comme un critère révélateur de la fracture numérique. En effet, les séniors sont l’une, si ce n’est la catégorie de la population la plus isolée en ce qui concerne l’accès aux technologies du numérique.

> Lire la suite

Personnes âgées : placement en EPHAD

On ne peut contraindre les personnes âgées à entrer dans une maison de retraite (EPHAD).

En effet selon la loi, et à l’exception relative des majeurs sous tutelle (*), c’est le libre choix

Je suis encore autonome.
Je suis encore autonome, la maison de retraite ou chez moi ?

de la personne âgée qui s’impose.

Elle décide de recourir à une structure d’aide à domicile ou bien d’être prise en charge par une institution.

L’article L.311-3 du Code de l’action sociale et des familles est clair à cet égard.

La loi du 28 décembre 2015, relative à l’adaptation de la société au vieillissement a modifié et enrichi le Code de l’action sociale et des familles sur les questions touchant les personnes âgées, notamment celles en perte d’autonomie en leur garantissant une protection.

Ainsi une grande place à la liberté de choix est accordée aux personnes âgées. > Lire la suite

Islam et école républicaine

Nous n’avons pas compétence suffisante pour avoir une position publique sur le sujet des faits religieux et en particulier de l’islam, sujet source de polémiques s’il est est.

Nous nous contenterons donc de produire le témoignage de cet ancien proviseur de Marseille particulièrement éloquent. Chacun pourra se faire sa propre idée.

Mais c’est à éduscol que nous empruntons en TOTALITÉ ce qui suit  :

> Lire la suite

Romy Schneider 35 ans déjà!

Romy Schneider sujet du  100eme article de Vivre l’Yonne

Romy Schneider, comme beaucoup je l’admirais, mais son histoire personnelle,RS 2 hormis ses drames, ne m’était guère familière.

Les hasards de la vie m’ont permis de rencontrer Sylvie AMEDRO, Présidente de l’association « Amicale Romy Passion». Elle écrit dans la Gazette du Sans Souci. Sylvie Professeur d’histoire-géo se passionne en effet pour une histoire plus contemporaine, celle de Romy Schneider dont c’est, cette année, le 35 ême anniversaire de la tragique disparition.

A travers Romy Schneider les membres de l’association se retrouvent autour du cinéma et de l’amour qu’ils lui portent.

Sylvie nous livre un article dont elle est l’auteur, article paru dans le numéro d’AOÛT 2017 de la gazette. Ce numéro trace en huit pages des tranches du parcours de la vie de Romy Schneider. Il est très fourni et particulièrement documenté. Je produis, à votre intention, les extraits qui m’ont le plus intéressés. > Lire la suite

Tuteur, curateur, mal-aimés.

Principales mesures de protection
Principales mesures de protection

Ha! le tuteur. « Pour avoir pendant longtemps été proche d’un service de gestion de tutelles, certains m’entretiennent de la situation de l’un de leur proche, mis sous le coup d‘une mesure de protection judiciaire.

Dans la même semaine, j’ai entendu s’exprimer, d’un coté une totale satisfaction pour le travail efficace d’une tutrice et de l’autre les vitupérations exaspérées contre le tuteur d’une personne protégée de la part de son fils. » nous dit J.L. Druette, notre Président.

Il y a des bons tuteurs, ce sont les plus nombreux, il y en a de mauvais. Il en va de ce métier comme de tous les autres. Nous sommes dans la loi de la statistique, même si on peut le regretter et appeler à une indispensable amélioration. > Lire la suite

Du viticulteur au vigneron

Un détour par le Petit Larousse : Le viticulteur cultive la vigne et confie la vinification de son raisin à une cave coopérative ou un négociant. Le vigneron produit son raisin et assure lui-même la vinification. Il est vitiviniculteur.

Dieu ! quel métier de galère,
Que d’être vigneron !
Toujours à gratter la terre,
En toutes les saisons !
J’aurais de l’argent
Comm’ des nobles
Et comm’ des barons,
On ne dirait pas qu’c’est un noble,
Mais un vigneron :
C’est un vigneron. dit la chanson populaire bourguignonne

Angélique Jacotey et Rénald Chambard, de viticulteurs … à vignerons.

L’AVENIR EN FACE > Lire la suite

Le site de Vivre l’Yonne, 18 mois après

Vivre l’Yonne a mis en ligne son site en février 2016.

Capture6
Vivre l’Yonne, son logo.

Ce site de l’association familiale « Vivre l’Yonne » a été voulu pour informer les Icaunais, leur donner la parole et solliciter leur adhésion afin de mettre en œuvre les différentes actions décrites. Pari réussi ? pas sur .

Mème si après un an et demi d’existence, il connaît une fréquentation globalement satisfaisante pour un site non commercial, aux dires des connaisseurs.

A ce jour, on dénombre 5 868 Utilisateurs dont 22% reviennent plusieurs fois sur le site. Ceux ci ont visité 26 472 pages. C’est un bon score. > Lire la suite

Footballeurs nouveaux héros

« Les footballeurs prennent la place des héros, dans l’ère du vide » selon Robert REDEKER, le philosophe, auteur notamment de L’Emprise sportive*, analyse le phénomène NEYMAR. 

INTERVIEW par Vincent TREMOLET DE VILLERS  du FIGARO, (édition du 2017.08.03)  reprise par ICEO dans un article du vendredi 4 août 2017 que nous reproduisons in extenso car il est particulièrement intéressant. Nous remercions ICEO de son autorisation.

2017-08-04_Neymar_No_38_780_-_6

LE FIGARO. – Pour le Quatar comment expliquer une telle fébrilité ?

Robert REDEKER. – D’une part, l’intérêt diplomatique du Qatar, à un moment où cet État est en difficulté politique, menacé de boycott voire de blocus, joue un grand rôle dans cette affaire. Les dirigeants de ce pays cherchent à compenser sur le plan de l’image et de la communication internationale une défaite politique par une victoire sportive en Ligue des champions, en y mettant les pétrodollars nécessaires. Sans compter que la gloire sportive peut servir de protection contre des sanctions politico-économiques.

D’autre part, l’argent, depuis la crise de 2008, est devenu à son tour un spectacle. Le grand spectacle de l’argent s’est mis en scène. Après la politique-spectacle a émergé l’argent-spectacle. La dernière campagne présidentielle a vu ce spectacle de l’argent dévorer la politique elle-même, au point d’éliminer François FILLON. Un partage simpliste entre le bien et le mal traverse le scénario de ce spectacle : le mauvais argent (celui des politiques, des patrons, des hauts fonctionnaires) qui serait illégitime, suscitant la haine, et le bon argent (celui des footballeurs, des stars du show-biz et de la télévision) qui, légitime, engendre l’admiration.

> Lire la suite