Seniors de l’Yonne en colloque

Génération MouvementLes Seniors de l’Yonne  se retrouvaient dernièrement dans le cadre de ce colloque  organisé par la fédération de l’Yonne de Générations Mouvement.

C’est certain, on comptait plus de têtes blanches ou grises que d’autres. En effet, puisque les 140 personnes présentes étaient essentiellement présidents ou représentants d’une majorité des 135 clubs des aînés de l’Yonne ayant répondu à l’invitation de Jean – Louis DRUETTE, Président de la Fédération de l’Yonne de Générations Mouvement.
> Lire la suite

Trisomie 21; au revoir Rachel.

Trisomie 21La Trisomie 21, au revoir Rachel.

Décembre 2017 déjà. Un an déjà que tu t’es endormie pour toujours.

« Nous sommes tous un rayon de Soleil pour quelqu’un.. Mais on ne le sait pas toujours. » (Le Petit Prince, Saint Exupéry)

Tu étais, Rachel, un rayon de soleil pour ta famille …, pour toutes celles, tous ceux qui t’aimaient et toi tu le savais.

Jamais tes parents, jamais tes sœurs n’ont l’une ou l’autre eu peur du regard des autres. Et pourtant tu étais différente.

Le destin a fait que tu as été celle qui sur 770 naissances devait porter ce chromosome surnuméraire qui t’a référencée, dans la sécheresse de la nomenclature des pathologies, porteuse de la trisomie 21. > Lire la suite

Mandat de protection future

MPF 1Le mandat de protection future concerne les enfants ayant un parent âgé comme les personnes vieillissantes, elles même.

Le mandat de protection future donne la possibilité d’organiser à l’avance, quand on en est encore capable, sa propre protection dans l’éventualité où l’on ne serait plus un jour en capacité de gérer ses affaires seul.  Il permet de choisir la ou les personnes que l’on souhaite voir exercer sa protection et l’étendue de cette protection.

> Lire la suite

La sédentarité tue.

La sédentarité nous tue à petit feu !

Bonne démonstration de la sédentarité
Bonne démonstration de la sédentarité

Une étude sur la sédentarité montre que le risque de mort prématurée serait 40 % plus important chez une personne qui reste assise 11 heures par jour que par rapport à une personne qui ne s’assoit que 4 heures.

La position assise prolongée augmente la calcification des artères coronaires, un facteur qui peut accroître le risque de crise cardiaque.

Ce sont les conclusions des scientifiques du Medical Wisconsin College. L’étude, menée sur près de 2 000 personnes âgées en moyenne de 50 ans, montre qu’en position assise, le corps brûle moins de graisse, mais aussi que la pression artérielle augmente tandis que le niveau d’insuline chute. > Lire la suite

Fatigue au volant, la combattre

La fatigue au volant cause un accident mortel sur trois. Des scientifiques se mobilisent pour lutter contre ce fléau.

Le test salivaire

Les chercheurs du centre du sommeil et de la vigilance de l’hôtel dieu, pour le compte de l’entreprise Vinci Autoroutes, ont développé un test salivaire qui permettrait de détecter les conducteurs trop fatigués pour conduire.

Fonctionnant à la manière d’un éthylotest, le test est constitué d’une languette qui détecte sur la langue les indicateurs physiologiques relatifs à la privation de sommeil. Le verdict est en revanche un peu plus long que pour l’alcool, puisqu’il faudra attendre bien 10 minutes pour avoir le résultat.

 

Les lunettes connectées

Pour lutter contre ce fléau, Ellcie-Healthy, une start-up niçoise créée par Philippe Peyrard (ancien directeur général délégué d’Atol les Opticiens), a développé d’un nouveau genre permettant de prévenir la somnolence au volant. Il s’est associé notamment au Pr Brémond-Gignac, chef du service ophtalmologie de l’hôpital Necker, pour déposer des brevets scientifiques. > Lire la suite

La poterie + les maths = Daniel Raimboux

LA POTERIE, ART CONJUGUÉ A LA RIGUEUR MATHÉMATIQUE

Daniel Raimboux a mené et mène toujours plusieurs activités de front. Même si elles paraissent très éloignées les unes  des autres, lorsque l’on entame la conversation avec lui, il est facile de se rendre compte combien sa nature créative, méticuleuse et déterminée correspond à ce qu’il fait.

En 1967, jeune professeur de mathématiques de 22 ans, il retrouve un ami d’enfance de son village natal de Coulanges sur Yonne, Jean-Michel DOIX . Celui-ci est potier, il en fera profession sa vie durant. Daniel RAIMBOUX, bien que s’essayant aux collages et à la sculpture, est instantanément séduit par la poterie. « J’ai essayé, cela m’a plu, j’y ai trouvé une esthétique et une force qui m’ont convenues », se souvient-t-il. Très vite, il se rapproche de son ami,

auprès de ses fours "à la japonaise"
… auprès de ses fours « à la japonaise »

ils construisent chacun un four de cuisson de type « japonais », à plusieurs chambres, il teste le tour à pied… »Dans les débuts, nous allions faire cuire nos « bébés » chez Roger Jacques, au « Grès d’Art » à Saint-Amand-en-Puisaye », recueillant sans doute les méthodes et les conseils du  potier. > Lire la suite

Prix des obsèques : enquête

Enquête sur le prix des obsèques : les pratiques contestables des sociétés de pompes funèbres

prix des obséques
Vivre l’Yonne emprunte à Familles Rurales, mouvement familial, l’intégralité du texte paru sur son site.

La France enregistre 600 000 décès par an. Toutes les familles y sont confrontées mais peu sont suffisamment armées pour résister aux pratiques parfois contestables de sociétés de pompes funèbres, c’est ce que démontre une enquête menée par Familles Rurales en août et septembre 2017, sur le prix des obsèques.

Les clients mystères ont, chaque fois, formulé la même demande « disposer du devis le moins cher possible pour une crémation et une inhumation » (hors frais de concession), les constats sont édifiants :
¬ Des prix qui varient de 1 à 5 selon l’établissement visité pour inhumation et de 1 à 3 pour une crémation,
¬ Une réglementation qui protège les familles dans un moment où elles sont particulièrement vulnérables, mais qui n’est respectée que par 4 établissements / 10.

> Lire la suite

obsolescence programmée interdite

obsolescence programmée
Mais on le savait.

L’obsolescence programmée 

Elle se définit comme « un stratagème par lequel un bien verrait sa durée normative sciemment réduite dès sa conception, limitant ainsi sa durée d’usage pour des raisons de modèle économique » (définition retenue dans l’étude commandée par l’ADEME sur la durée de vie des équipements électriques et électroniques)

Plus simplement dit l’obsolescence programmée est une stratégie d’entreprise dans laquelle le vieillissement, la fin de vie des produits est programmée délibérément depuis leur conception.

Cela est fait de telle manière que le consommateur ressent le besoin d’acheter de nouveaux produits et services que les fabricants proposent pour remplacer les anciens.

Cela est devenu depuis 2015 totalement interdit (au moins dans les texobsolescence-programmee-delit-770x577tes). En effet, la loi relative à la transition énergétique et à la croissance verte (loi ° 2015-992) a créé le délit d’obsolescence programmée : on n’a plus le droit de réduire artificiellement la durée de vie d’un produit. Le fabricant risque deux ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende, ou 5% du chiffre d’affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d’affaires annuels connus à la date des faits.
> Lire la suite

Apprenti : le choix de Léo

... au travail
… au travail, sous l’œil attentif du Maitre de stage.

 

Apprenti : un choix, pas une formation par défaut.

A 15 ans et demi seulement, en ce mois de septembre de rentrée, Léo a déjà entamé son deuxième mois d’apprenti en pâtisserie, en alternance avec la formation professionnelle au CIFA  (Centre Interprofessionnel de Formation) d’Auxerre.

Au mois de juin, à la fin de la classe de seconde au lycée Jacques Amyot, il a décidé en effet, après concertation familiale avec ses parents Laurence et Laurent Bisson, d’arrêter là ses études générales afin de commencer tout de suite ce qui lui plaît le plus, pâtissier. « Je ne me voyais pas attendre encore deux ans de plus », explique-t-il, se souvenant que dès les années de collège, le métier de son père, Laurent Bisson, lui-même boulanger-pâtissier-chocolatier, installé à Chevannes depuis 2002, lui plaisait beaucoup.

> Lire la suite

Assurance : mieux la connaitre

L’assurance, un passage obligé.

L’assurance n’est pas toujours appréciée du grand public. On trouve son jargon compliqué à comprendre. Mais les textes réglementaires imposent souvent ce qui peut apparaître comme autant de chausse trappes.

L'assurance, une matière très réglementée.
L’assurance, une matière très réglementée.

Lorsque l’on souscrit un contrat on doit questionner, se faire expliquer par le professionnel et surtout pas s’en remettre à lui au motif justement de la complexité.

Combien de fois entend-on dire un client « je vous fais confiance ». La confiance heureusement qu’elle existe; mais le vendeur d’assurance n’a pas à se mettre à la place de son client et décider pour lui.

Pour que les termes utilisés dans l’assurance vous soient moins obscurs, nous vous renvoyons à un glossaire édité par le CDIA (Centre de Documentation de l’Assurance). > Lire la suite