Tous les articles par Jean Louis Druette

Derrière la bonne fée, se cache Cruella.

Une jeune écrivaine nous promet une « nouvelle » écrite à partir d’éléments véridiques, certes fortement romancés, dit elle.

« Derrière la bonne fée, se cache Cruella. » Ce titre évoque à n’en pas douter l’hypocrisie et la méchanceté, si l’on se souvient de interprétation de la fameuse méchante des 101 Dalmatiens,   . Intéressant.

Dès que nous en aurons le texte nous le mettrons en ligne. Surveillez.

 

 

Le cannabis : pas de consommateur, pas de trafiquant … miracle impossible !

Le cannabis la drogue la plus couramment consommée .

photo cannabis
image publiée par l‘Inserm

Le cannabis intéressons nous à lui, parce c’est la drogue illicite la plus répandue, toutes tranches d’âge confondues, aussi car sa légalisation en Allemagne rend la notion de dépénalisation en France plus d’actualité, de même que sa « commercialisation » représente un important pan de l’économie souterraine dont découlent des activités criminelles souvent de grande violence . Agir sur les trafiquants, voire les pays qui les protègent, un impératif bien sûr, mais l’action sur les consommateurs qui présente deux volets,l’un répressif, l’autre préventif s’avère tout aussi indispensable. La prévention est insuffisante notamment auprès des jeunes au regard des graves dégâts occasionnés sur leur santé mentale. On ne doit pas dire « c’est trop tard, il n’y a plus rien à faire ». Baisser la consommation réduit le trafic.
> Lire la suite

Le chant et ses bienfaits

Le chant , un bien-être assuré.
EVA
L’Ensemble Vocal d’Auxerre

Nul besoin de connaissances musicales particulières pour tirer de sa voix un bien-être physique et psychique. Et l’âge ne change rien. Pratiquer le chant fait  partie d’une véritable hygiène de vie.

Le chant possède des propriétés apaisantes et libératoires qui permettent de nourrir notre âme et d’améliorer notre état d’esprit. La musique, souvent considérée comme un remède universel, a un effet bénéfique sur notre santé mentale et émotionnelle.

Jugez-en !

> Lire la suite

Gestion des textiles usagés. Aidez nous.

 

L’association Vivre l’Yonne est sensibilisée sur le mauvais traitement de nos textiles usagés. Lisez l’article « Vêtements usagés. Un scandale ». A cet effet, Vivre l’Yonne créé un « groupe de réflexion technique » pour mettre en œuvre les conditions d’une valorisation des textiles usagés dans l’Yonne voire la Bourgogne.

Il est souhaité des personnes retraitées ou non ayant un profil d’ingénieur, d’une part, de financier et technicien de bureau d’études, d’autre part. Vous êtes intéressé(e). Ecrivez-nous : contact@vivrelyonne.fr 

A.G. 2024

La date de l’assemblée générale de 2024 statuant sur l’exercice 2023 n’est pas fixée .

Toutefois nous mettons, d’ores et déjà, à disposition de nos adhérents ou de toute personne intéressée les éléments statutaires ;

  • le procès verbal de l’A.G. 2023. Pour consultation cliquez ICI
  • la convocation avec l’ordre du jour de l’A.G. 2024.
  • le rapport d’activité de l’exercice 2023. Pour consultation cliquez ICI
  • les rapports financiers au 31 12 2023
    • Compte de résultat synthétique. Pour consultation cliquez  ICI
    • Bilan synthétique. Pour consultation cliquez ICI  ( le report à nouveau est important en raison d’une subvention de 18 000 € allouée en 2021 par l’ARS au titre de l’animation des personnes hébergées dans le logement partagé de Chablis. Cette somme ne peut pas être utilisée à un autre objet . Elle ne constitue malheureusement pas un élément de richesse pour l’association).
    • Prévisionnel 2024. Pour consultation cliquez ICI
  • le rapport moral et d’orientation

La traite d’enfants. Cela existe encore!

La traite d’enfants dans le monde

La traite d’enfants est une des pires formes de travail des enfants. Bien qu’il n’existe pas de chiffres précis, selon les estimations de l’OIT (en 2005), entre 980 000 et 1 225 000 filles et garçons sont victimes du travail forcé en raison de la traite des enfants.

La traite d’enfants à Madagascar.

« Un garçon albinos, âgé de 6 ans, a failli être vendu par des trafiquants d’êtres humain, à Betsinjaky Toliara. Une fusillade a éclaté pendant sa libération par les gendarmes.

Raté. C’est une histoire troublante et alarmante sur un cas de trafic d’être humain, mettant en danger la vie d’un enfant de 6 ans atteint d’albinisme, ce vendredi 19 janvier. poverty-2035694_640

Heureusement, grâce à une opération bien orchestrée par les gendarmes du district de Toliara II, l’enfant a été libéré sain et sauf, et les responsables du trafic ont été appréhendés. > Lire la suite

Les Voix de la Paix pour le « vivre ensemble ».

Le « vivre ensemble » pour des peuples qui s’opposent.Visuel expo colombe

Une hérésie bien sûr…

La guerre entre la Russie et l’Ukraine, celle opposant l’Arménie et l’Azerbaïdjan, le massacre odieux perpétré par le Hamas contre des civils Israéliens, suivie d’une réplique sans concession de l’armée israélienne contre les criminels, mais qui cause des morts et des morts parmi les Gazaouis, autant de conflits qui rendent le terme même de « vivre ensemble » totalement déplacé.

… et pourtant. > Lire la suite

Françoise Hardy

« CHER EMMANUEL MACRON

C'est celle dont je me souviendrai.
C’est celle dont je me souviendrai.

Ma mère a eu elle aussi la maladie de Charcot, et c’est l’un de ses bras qui a été attaqué. Elle a confié à son médecin son aspiration à ne pas aller au bout de cette horrible maladie. Il lui a dit de ne pas s’inquiéter et que quand elle le souhaiterait, il ferait le nécessaire.  Son deuxième bras ayant été attaqué, ma mère a voulu en finir et son médecin lui a envoyé un médecin hospitalier qui l’a d’abord interrogée pour être certain que c’était sa décision à elle. Elle a fixé la date et il lui a fait prendre chaque soir des sept jours précédents un médicament calmant. Ma mère a donc été euthanasiée le jour de son choix, et j’ai été complice du médecin hospitalier pour la déclaration de décès au médecin légiste de la mairie. C’est grâce à deux médecins compréhensifs et courageux que ma mère n’a pas dû aller au bout d’une maladie incurable et insupportable. > Lire la suite