Développement durable

Lutte contre le gaspillage, un projet de loi

Lutte contre le gaspillage : une occasion de s’informer sur le processus parlementaire.

Lutte contre le gaspillage : cela a commencé par un texte soumis au Conseil des Ministres

Extrait du compte rendu du Conseil des ministres du 10 juillet 2019 :

Le ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire et la secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, ont présenté un projet de loi

Depuis 25 ans, ENVIE ANJOU recupere l’electromenager plus utilise, apres un tri en renove entierement une partie et propose a petit prix avec toutes les garanties. Cette activite finance le projet social. ENVIE propose un parcours de 24 mois pour permettre a des personnes exclues du marche du travail de retrouver l’emploi durable. Le developpement economique, le developpement social et la protection de l’environnement sont des composantes interdependantes, qui se renforcent et animent le projet de l’entreprise. En achetant un equipement dans l’un des magasins du reseau Envie : – vous participez a limiter le gaspillage, – vous vous engagez socialement car les 3/4 des reparateurs Envie sont des travailleurs en insertion, – vous faites des economies, les machines Envie sont a -60% du prix neuf ! --------------------- Envie Anjou vends des appareils electromenagers 50% moins cher en moyenne que les prix du marche . Plus de 200 appareils sont en exposition dans le magasin de Beaucouze : lave-linge, seche-linge, lave-vaisselle, refigerateur, congelateur, four ou cuisiniere mais egalement une gamme importante de petits electromenagers, en fonction de la production de l’atelier qui renouvelle toutes les semaines son stock.
Depuis 25 ans, ENVIE ANJOU récupère l’électroménager plus utilisé, après un tri en rénove entièrement une partie et propose a petit prix avec toutes les garanties.

Avec ce texte, le Gouvernement entend marquer l’accélération du changement des modèles de production et de consommation afin de limiter les déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat.

Sur 150 000 contributions portant sur la transition écologique à l’occasion du grand débat national, 70 000 mentionnaient la question des déchets, pas assez triés, collectés, réutilisés, recyclés ou valorisés. De nombreux Français considèrent, à juste titre, que le système de gestion de déchets en France n’est pas assez performant.

> Lire la suite

géothermie, solution d’avenir.

La géothermie, découvrons son principe.

Futura sciences nous fournit une explication..

La géothermie étudie la production de chaleur interne du globe terrestre, mais aussi les techniques permettant d’exploiter ce phénomène.

Le sous-sol dégage une chaleur qui devient de plus en plus intense au fur et à mesure que l’on creuse.3780318002_50068912_2575-1687c05496 Cette chaleur provient du magma au cœur de la planète, qui réchauffe toute la croûte terrestre. La géothermie se sert de cette chaleur pour produire de l’électricité et du chauffage.

Vraie solution pour accroître les alternatives aux énergies renouvelables, la géothermie est encore trop peu adoptée par les particuliers. Pourtant, notre pays n’est pas absent dans le développement de cette énergie même si on est loin d’avoir optimisé les possibilités existantes.

La géothermie, en France.

La France accueille plus de 70 installations de chauffage urbain qui fonctionnent grâce à la chaleur du sol, et couvrent les besoins de plus de 230 000 logements. > Lire la suite

Le GIEC sort son dernier rapport.

Le GIEC dans un rapport alarmant confirme que « la maison brûle ».

Comme l’avait déclaré avec sa célèbre formule le Président CHIRAC dans le discours  qu’il fit devant l’assemblée plénière du IV eme Sommet de la Terre le 2 septembre 2002 à Johannesburg, en Afrique du Sud, le danger climatique est installé; c’est ce que le GIEC établit dans un rapport très savant.

 Nous ne reprenons, ci dessous en extrait, que les cinq motifs de préoccupation dont fait état le GIEC dans son rapport.

Mais d’abord un mot sur le GIEC.

Le GIEC  (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ) est un organisme international et indépendant regroupant 195 pays.

Depuis 30 ans, le GIEC évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts. Il identifie également les possibilités de limiter l’ampleur du réchauffement et la gravité de ses impacts et de s’adapter aux changements attendus. Les rapports du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus aindexvancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat. Elle est aussi fondamentale pour alerter les décideurs et la société civile. En France, de nombreuses équipes de recherche travaillent sur ces sujets, impliquant plusieurs centaines de scientifiques. Certains d’entre-eux contribuent à différentes phases d’élaboration des rapports du GIEC.

Ce sont ses États membres qui assurent collectivement la gouvernance du GIEC et acceptent ses rapports durant des réunions plénières annuelles ou bisannuelles. La liaison permanente entre le GIEC et les États est assurée par un point focal national. En France, cette fonction est exercée par l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC), depuis 2001.

Quelques extraits du rapport du GIEC :

Pour lire l’intégralité du dernier rapport du GIEC cliquez ICI.

> Lire la suite

L’agriculture, vers la diversification.

L’agriculture et ses réalités.

Plus de 400 000 € de dettes accumulées, des marges de plus en plus faibles… Il ne s’en sort plus. A 35 ans, il est contraint de mettre la clef sous la porte.

Les 230 vaches de son cheptel ont du être vendues au plus offrant. Tout comme son matériel.

Outre la faillite financière, le sentiment d’échec est immense pour ce jeune agriculteur, installé depuis 12 ans. Une situation alarmante qui se multiplie dans l’agriculture.Agriculture 1

Dans le but d’adapter notre agriculture à l’économie dominante les Politiques agricoles d’essence européennes mais aussi nationales génèrent des crises à répétition aux conséquences désastreuses.

Ce ne sont pas seulement les agriculteurs les plus âgés, ni les moins bien équipés, ni ceux qui cultivent les terres les plus ingrates qui rencontrent aujourd’hui de graves difficultés.

Notre agriculture est fragile. Il suffit de peu pour que tout bascule dans l’engrenage des difficultés : chute des prix surtout, risques climatiques …. mais aussi problème personnel ou de santé. Le grand public est mal informé sur ce que vivent les agriculteurs au delà des statistiques sur la chute du nombre d’exploitation ou des « faits divers » rapportant le suicide des paysans. > Lire la suite

Autopartage finis les soucis .

Autopartage, une alternative aux charges incompressibles d’une voiture

L’utilisation de la voiture est parfois incontournable. Toutefois, un véhicule coûte cher (essence, assurance, entretien) et il pollue indéniablement. Alors comment faire pour utiliser une voiture le plus simplement du monde, sans se ruiner et en préservant ses convictions écologiques.

Autopartage c’est la mise en commun d’une flotte de voitures au profit d’abonnés.

Derrière cette définition se cache un principe simple : disposer d’une voiture le temps d’un déplacement occasionnel sans en être le propriétaire. Auto partage 1Terminés les soucis d’assurance, d’entretien et de stationnement, l’abonné ne s’occupe plus de rien sinon de réserver quand il le désire un véhicule en libre service garé dans un parking à proximité de chez lui, pour le trajet de son choix et pour une durée limitée. Le reste du temps, la voiture est utilisée par d’autres  » autopartageurs « . > Lire la suite

Isolation à 1 euro, arnaque ?

Isolation 1 €Isolation à 1 euro arnaque ou non.

Qui n’a pas été harcelé par des appels téléphoniques non souhaités, quotidiens voire plusieurs fois dans une même journée :  « Bonnjouuur ! c’est Annita, vous êtes bien missieur …., je vous appelle pour le programme d’Isolation à 1 euro ……. « 

Si l’on tape sur internet « isolation à 1 euro », on tombe sur une kyrielle de sites d’entreprises qui proposent toutes des interventions dans le cadre de ce dispositif. Très souvent pour se donner plus de sérieux, on fait preuve d’imagination comme de mettre le logo du Ministère de l’Écologie ou prendre comme adresse : « ….-gouv.fr ».

Pour autant est-ce de l’arnaque ?

> Lire la suite

Changement climatique, il est là.

Le changement climatique, ses conséquences sont là.

Nous vivons ne ce moment, ici ou là sur la planète, des inondations fréChangement climatiquequentes et exceptionnelles, des hausses de température qui, en terme de moyenne, n’en déplaise aux septiques, ne cessent d’augmenter, des sécheresses telles celles qui nous touchent en ce moment, extrêmes.

Ces effets devraient s’intensifier au cours des prochaines décennies.

Conditions météorologiques extrêmes et modification des précipitations

Les fortes précipitations et d’autres phénomènes météorologiques extrêmes sont de plus en plus fréquents. Ils peuvent provoquer des inondations et nuire à la qualité de l’eau, mais aussi réduire la disponibilité des ressources en eau dans certaines régions.

Le changement climatique conséquences pour l’Europe
  • L’Europe centrale et méridionale est confrontée à une recrudescence des vagues de chaleur, des incendies de forêts et des épisodes de sécheresse.
  • Le bassin méditerranéen devient de plus en plus sec, ce qui le rend encore plus vulnérable aux sécheresses et aux incendies.
  • L’Europe du Nord devient de plus en plus humide, et les inondations hivernales risquent d’y devenir monnaie courante.
  • Les zones urbaines, où vivent aujourd’hui 4 Européens sur 5, sont exposées aux vagues de chaleur, aux inondations et à la montée du niveau de la mer, alors qu’elles sont généralement peu préparées pour s’adapter au changement climatique.
  • La France est concernée.

> Lire la suite

Zéro déchet: mobilisons nous.

compost-3340486_960_720
Zéro déchet : le compost quand c’est possible

Zéro déchet, une ambition que Vivre l’Yonne souhaite promouvoir. Nous lançons un appel aux familles volontaires, de l’Yonne, pour participer à l’opération « famille allégeons nos poubelles »

Les personnes intéressées peuvent se signaler en cliquant ICI.

Zéro déchet ou presque, voilà une attitude que nous devrions peut être nous imposer, car nous sommes co-responsables de la production de déchets et surtout de leur augmentation .

En craignant nous donner une image d’écolo baba cool, ou au contraire celle de l’intégriste écologique, l’un et l’autre n’ayant pas forcément bonne presse chez le français moyen, nous passons à coté d’un scénario de vie qui, au delà de ces préjugés, servirait notre porte monnaie, notre santé, la faune, la flore et finalement la planète.

Zéro déchet : comportement citoyen
Zéro déchet : comportement citoyen

Chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères. Les calculs sont réalisés par l’Ademe à partir des tonnages des poubelles des ménages (hors déchets verts) collectées par les collectivités locales. > Lire la suite

suremballages, ça suffit.

Les suremballages, notre quotidien :
… en Europe, 25,8 millions de tonnes de déchets plastiques sont produites chaque année, dont 60% proviennent des emballages.

Les suremballages des produits, c’est la faute aux super- marchés, c’est la faute aux fabricants, aux fournisseurs ….  oui sûrement, mais pas seulementimages 2.

Les suremballages, c’est aussi la responsabilité des consommateurs qui les acceptent, voire les provoquent en se faisant séduire par le packaging. Redevenons des consommateurs avertis et non des acheteurs d’une certaine manière infantilisés ! > Lire la suite

Emmaüs, faisons connaissance.

images 5JE REÇOIS, JE DONNE…, (une règle d’or plus qu’un titre)
Le soleil de cette fin de mois de juin écrase de sa lumière l’immense cour de la communauté des Compagnons d’Emmaüs, située un peu à l’écart de la commune de Pontigny. Des ateliers grands ouverts, les sons des activités de chacun s’échappent, qu’elles demandent un effort physique particulier ou non, une impression paisible se dégage des lieux.
Grégor Seurre,  responsable de la communauté depuis 2008, assisté de quelques autres salariés, gestionnaire,  chauffeurs, dont un en contrat avenir,  d’un cuisinier et d’une cuisinière en contrat aidé, et d’un téléphoniste, va me faire faire la visite guidée de la communauté, qui n’a pas fini de  réserver des surprises.

> Lire la suite