Tous les articles par la-redaction

Les vertus du dialogue d’après Platon.

socrate_professant-1

« ……. je pense, Gorgias, que tu as l’expérience de nombreuses discussions et que tu y as remarqué ceci : ce n’est pas sans mal que les interlocuteurs définissent les uns pour les autres les sujets sur lesquels ils engagent une discussion, et parviennent à quitter un entretien en ayant appris quelque chose et en s’étant instruits eux-mêmes; si, au contraire, ils sont en désaccord sur une chose et que l’un refuse d’admettre que l’autre ait raison ou se soit  exprimé clairement, alors ils se fâchent et soupçonnent l’autre de malveillance, plus enclins qu’ils sont à avoir le dessus qu’à examiner ce qui fait l’objet de la discussion.

> Lire la suite

Anah, connaissez vous ?

L’Agence Nationale de l’habitat (Anah) a pour mission de mettre en œuvreAnah la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants.

Pour atteindre cet objectif, elle encourage la réalisation de travaux en accordant des aides (sous forme de subventions) aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs de logements locatifs et aux copropriétaires. > Lire la suite

Radars, sujet du moment.

Les radars c’est pour faire du fric.radar pompe à fric

Vous avez souvent entendu cette affirmation ; peut-être l’avez vous prononcée.

Essayons de réfléchir calmement à l’impact de ces radars qui sont installés, rappelons le, depuis 2003.

Les radars, premier mérite, sauvent des vies.

Il faut être de mauvaise foi pour le nier. Pourtant beaucoup s’emploient à contester des chiffres officiels. Mais c’est vrai qu’il ne faudrait plus croire les informations, à priori officielles et s’en remettre aux réseaux sociaux et à leurs élucubrations.

Nous considérerons donc comme un fait acquis que les automobilistes ont considérablement réduit leur vitesse moyenne, passant de 91 km/h à 80 km/h. (avant la réduction à 80 ).

Cela a contribué à une baisse moyenne des accidents mortels à proximité des radars de 66 %.   En 10 ans, entre 2003 et 2012, les radars ont permis de sauver 23.000 vies. > Lire la suite

Un p’tit rien, beaucoup de bien.

Dix heures, le magasin vient d’ouvrir. J’arrive pour simplement échanger un vêtement récemment acheté qui est trop large.
La vendeuse, près de la caisse achève sa tasse de thé. Elle s’exclame « oh non ! pas d’échange »… je lui dis, « prenez votre temps, finissez-votre tasse », en m’approchant d’elle. Nous nous regardons intensément, immédiatement, elle  se confie, me parle d’un problème personnel, sans préciser lequel…
PICTO3Évaluant que j’ai à peu près le double de son âge et que la vie est loin de m’avoir gâtée, je lui réponds que si je lui racontais mon parcours, j’espèrerais, pour elle, que le sien est moins douloureux que le mien..
Le verdict tombe : un diagnostic médical vient de lui être annoncé, le mal du siècle, avec tout ce qu’on peut imaginer comme traitements sans être certain d’une guérison.. elle n’ose pas encore prévenir ses proches, craint de les voir s’effondrer.

> Lire la suite

Pouvoir d’achat.

Pouvoir d’achat : salaires, augmentation; impôts et taxes, baisse.
images
Plus de pouvoir d’achat par la baisse de l’impôt.

Ce sont parmi les nombreuses revendications, celles qui émergent pour donner du pouvoir d’achat.

Patrick ARTUS nous dit que cela mènerait mécaniquement à l’augmentation du chômage, surtout chez les moins qualifiés. Démonstration.

En France, depuis 20 ans, les salaires réels ont augmenté légèrement plus vite que la productivité, souligne Patrick ARTUS.

La violence condamnable.

La violence pour objectif.

Nous tombons dans l’irrationnel, que la colère  soit justifiée pour certains, et prétexte à la violence pour d’autres.

« c’est honteux, Macron alors que l’on est dans la merde a déjeuné lundi chez un grand chef étoilé », phrase entendue dans la bouche d’un brave type qui la répète à l’envie. Sauf que Macron, justement lundi, déjeunait à la cantine d’une caserne de CRS.

La télévision relaye inlassablement des déclarations, entendables souvent, mais pour beaucoup inadmissibles  quand des gens, totalement ignorants des réalités sociales et économiques, viennent parader devant la caméra en se trompant de discours, comme par exemple qu’ils ne veulent pas de représentant. > Lire la suite

Honte partagée.

Honte aux casseurs et aux violents.

« Merci à nos forces de l’ordre pour leur courage et leur professionnalisme.

Honte à ceux qui les ont agressées.

Honte à ceux qui ont violenté d’autres citoyens et des journalistes.

Honte à ceux qui ont tenté d’intimider des élus. … » ainsi tweete Monsieur le Président de la République.

Beaucoup approuveront, car trop c’est trop.

Mais l’objectivité porte à ajouter des hontes aux hontes. > Lire la suite

La goutte, le retour.

La goutte, la « maladie des rois ».

la goutte 1
La goutte la plus chic des maladies

On la croyait réservée, dans les siècles passés, à ceux qui nobles ou bourgeois étaient adeptes de la bonne chère en abondance.

On connaît la goutte depuis le Moyen Age. C’est une pathologie très ancienne. Les premiers cas remonteraient à l’Antiquité.

On croyait cette maladie disparue alors qu’elle touche 600 000 personnes en France.

La goutte est à la fois un rhumatisme inflammatoire et une maladie de surcharge due à un taux trop élevé d’acide urique dans le sang (l’hyper-uricémie). > Lire la suite

Lutte contre le cancer du sein

indexCancer du sein : une action dans le cadre d’octobre rose.

A Auxerre, deux chorales et une école de musique se sont réunies le 20 octobre pour un concert en faveur de la lutte contre le cancer.
Le concert était gratuit, mais les dons spontanés des spectateurs étaient reversés à la ligue contre le cancer, au profit de la recherche contre le cancer du sein.

Outre que les très nombreux auditeurs ont été enchantés, ils ont montrés leur attachement à une grande cause.

Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins.

> Lire la suite

Aznavour, petit immense artiste.

A Charles Aznavour, le 11 septembre 2015

Monsieur

5855105.imageJ’écoutais, ce qui était Radio Luxembourg, dans les années 60. Il y a donc longtemps. J’étais grand adolescent. J’écoutais souvent vos chansons ; vous étiez en pleine ascension, avec un succès mérité. L’après midi d’un jeudi (à l’époque « le mercredi était le jeudi ») vous étiez interviewé par un journaliste qui avec une bonne charge de bêtise vous demanda comment vous expliquiez votre succès, alors que « vous n’aviez pas une belle voix ». Vous l’avez « ramassé » comme vous saviez le faire, ainsi que je l’ai constaté plus tard, à mes dépends.

J’ai été très heureux de ce recadrage car j’appréciais et vos chansons et justement votre voix. J’avais été choqué par l’ impudence de ce journaliste.

Je ne savais pas que plusieurs dizaines d’années plus tard, vous alliez m’houspiller.

> Lire la suite