Personnes SENIORS

La solitude en duo, et peut être l’amour.

La solitude, avec l’âge, elle est bien présente.
 
Contrairement à la chanson, « la solitude, ça n’existe pas », si elle est existe pourtant bien plus l’âge avance. Le célibat pour certains, le divorce et plus souvent le veuvage, rendent femmes et hommes isolés et pour longtemps. person-731423_640Certes, la liberté d’agir, seul dans son habitation peut présenter certains avantages, n’avoir de compte à rendre à personne, se lever, se coucher à l’heure que l’on veut, décider du menu de ses repas, lorsque l’on a encore le courage de les confectionner.
Bien entendu, celles et ceux qui ont une descendance, qui plus est proche de leur domicile, ont le recours de faire appel à elle pour se faire aider dans des tâches matérielles, ou des accompagnements à certaines démarches ou visites médicales. Mais il faut toujours demander, soulignant ainsi la perte d’autonomie.

Mais il y a aussi ceux qui n’ont pas cette « chance » d’avoir eu des enfants, ou bien parce que résidant loin de chez eux, ils ne les rencontrent ainsi que rarement. Les seniors  équipés des technologies modernes eux ont certes le recours des écrans pour y voir défiler des minois souriants, mais cela n’est qu’une image  virtuelle qui ne rompt pas la solitude.

> Lire la suite

Le logement partagé pour séniors

Le logement partagé : une piste intéressante.

Le logement partagé se pratique abondamment et surtout dans le milieu étudiant.

Mais il peut parfaitement figurer dans le continuum résidentiel des personnes âgées, seules et autonomes, repoussant ainsi pour elles le recours à l’Ehpad.

Une personne âgée, de plus de 75 ans, sur index 3quatre est désormais touchée par la solitude et l’isolement.

Une personne âgée isolée et se sentant seule peut craindre pour sa santé de lourdes conséquences comme : la dégradation de son état physique et mental, la hausse du stress et de l’anxiété, les troubles du sommeil, la dépression etc…

Habiter chez soi devient de plus en plus problématique, alors que pourtant la personne reste autonome.

Le logement partagé pour personnes âgées permet à celles ayant fait ce choix de vivre un mix offrant de conserver son espace privé et un partage de vie en communauté. C’est une réponse à la situation d’isolement. > Lire la suite

Les associations et vie de la cité

Les associations : l’une sauve un dépôt de pain.

C’est à CUY, petite commune de l’Yonne d’un peu plus de 850 habitants que nous est donnée une leçon sur l’utilité de la vie associative.

A CUY, comme ailleurs, les commerces, quand ils réussissent à exister, vivent difficilement.

Pour preuve, la liquidation judiciaire de l’épicerie au P’tit Coin de CUY à compter du 4 Novembre 2019.Au p tit coin_o

Pourtant Frédérique sa patronne, très appréciée, avait multiplié les initiatives : petite restauration, épicerie, dépôt de pain, vente de timbres, relais colis, animations dont KARAOKÉ tous les mois …

Beaucoup de Cuyotrats et les Cuyotrates (les habitants et les habitantes de Cuy) sont un peu désemparés. Ils ont perdu un cadre de convivialité mais aussi le lieu où ils pouvaient faire leurs courses. Ont-ils tous joué le jeu pour assurer la pérennité de ce petit établissement fort utile? Pas sûr.

Le Maire a eu cette idée de demander à une association « le Club des Sages » de reprendre l’activité dépôt de pain, laquelle a accepté. Le Club des Sages est une association de Séniors fédérée à Générations Mouvement, présidée de manière particulièrement dynamique par Michel Pothier. > Lire la suite

L’abus de faiblesse

L’abus de faiblesse

On a tous lu ou entendu dans la presse des cas pour lesquels une personne âgée, souvent mais pas seulement, s’est faite spolier en raison de son impossibilité de discernement. C’est ce que l’on appelle un abus de faiblesse, réprimé par le code pénal et le code de la consommation.abus-de-faiblesse-min

Les exemples de situations sont divers.

On pense à ces personnes vulnérables, signant des chèques au profit de membres de l’entourage ou leur faisant des cadeaux dispendieux. On se souvient de l’affaire Bettencourt.
> Lire la suite

Surmédication des Séniors danger.

Surmédication et bon usage du médicament: un enjeu de santé publique

Les médicaments sont une chance pour les patients: ils soulagent, guérissent, prolongent la vie, la surmédication, non.

Mauvais dosage, mauvaise prise, non-respect du traitement prescrit, interaction entre plusieurs médicaments…les causes d’un accident lié à un médicament sont diverses et les conséquences loin d’être anodines.

index2

Ces accidents liés au médicament sont responsables chaque année de plus de 10 000 décès (3 fois plus que  les accidents de la route), mais aussi plus de 130 000 hospitalisations et près de 1,3 million de journées d’hospitalisation. Dans 45 à 70 % des cas ils seraient évitables!

C’est un problème de santé publique reconnu et bien documenté mais sans avancées majeures depuis de trop nombreuses années.
> Lire la suite

Peur de vieillir

La peur de vieillir ( la gérascophobie) regardons la en face.

À la soixantaine, nous sommes en forme, mais nous commençons à nous inquiéter du grand âge et de ses corollaires, la maladie, le handicap. D’autant plus que nous les avons découverts chez nos parents. Si la peur de la dépendance – être livrés, impuissants, à des êtres non choisis, à des médecins, à des infirmières – est si présente en nous, c’est que nous l’avons expérimentée dans les débuts de notre vie, en voyant nos aînés.
Le Professeur Françoise Forette parle de cette peur de vieillir dans une émission d’Europe 1 (cette émission précède le décès de Jean d’Ormesson dont le professeur parle au présent).
> Lire la suite

Mobilité des Séniors dans l’Yonne

La mobilité des Séniors : une enquête de la Fédération 89 de Générations Mouvement à laquelle Vivre l’Yonne s’associe volontiers.

Nous vous invitons à y participer.

Vous habitez le département de l’Yonne.

Vous avez plus de 60 ans, vous êtes internaute averti(e), merci de répondre à cette enquête MOBILITÉ des SENIORS de la Fédération Générations Mouvement Yonne.

Plus jeune (ou pas), vous avez une personne proche, ami(e), voisin, voisine, qui n’est pas familiarisée avec l’informatique ou qui n’a pas internet, répondez avec elle à cette enquête.

   ⇒   Cliquez sur :    questionnaire.   Cela ne vous prendra que quelques minutes. Merci.

La mobilité des Séniors , elle dépend d’un grand nombre de facteurs

> Lire la suite

Mandat de protection future

MPF 1Le mandat de protection future concerne les enfants ayant un parent âgé comme les personnes vieillissantes, elles même.

Le mandat de protection future donne la possibilité d’organiser à l’avance, quand on en est encore capable, sa propre protection dans l’éventualité où l’on ne serait plus un jour en capacité de gérer ses affaires seul.  Il permet de choisir la ou les personnes que l’on souhaite voir exercer sa protection et l’étendue de cette protection.

> Lire la suite

Les retraités en colère

Les retraités en colère cela est totalement justifié. La Confédération Française des Retraités communique.

Les 16 millions de retraités ne sont pas des va-t -en guerre et connaissent

L’état des finances du pays.

retraites
Les retraités ne sont pas des citoyens de seconde zone.

 

Les retraités approuvent l’élargissement du financement de la protection sociale sur une base plus large comme Michel Rocard l’avait initié avec la création de la CSG.
Les retraités comprennent le souci des pouvoirs publics d’améliorer le pouvoir d’achat des plus modestes.
Les retraités approuvent l’intention du Président de bâtir un nouveau régime de retraite, applicable à tous, comme la CFR le demande depuis de nombreuses années.

> Lire la suite

Séniors déconnectés?

Les séniors et le numérique, ou en sommes nous ?

Selon l’enquête « Conditions de vie et aspirations des français » réalisée par le CREDOC, en 2014, seulement 45% des 70 ans et plus disposaient d’une connexion Internet à domicile, contre 96% des 12-17 ans et 90% des 18-24 ans.

démarches administratives : zéro papier
démarches administratives : zéro papier

Hors la plupart des services (administratifs, bancaires, d’achat, médicaux…) sont ou seront délivrés avec des supports virtuels et médiatisés, alors que leurs modalités d’utilisation ne sont pas spécifiquement adaptées au public des séniors.

L’âge semble en effet s’imposer comme un critère révélateur de la fracture numérique. En effet, les séniors sont l’une, si ce n’est la catégorie de la population la plus isolée en ce qui concerne l’accès aux technologies du numérique.

> Lire la suite