Société

Séniors déconnectés?

Les séniors et le numérique, ou en sommes nous ?

Selon l’enquête « Conditions de vie et aspirations des français » réalisée par le CREDOC, en 2014, seulement 45% des 70 ans et plus disposaient d’une connexion Internet à domicile, contre 96% des 12-17 ans et 90% des 18-24 ans.

démarches administratives : zéro papier
démarches administratives : zéro papier

Hors la plupart des services (administratifs, bancaires, d’achat, médicaux…) sont ou seront délivrés avec des supports virtuels et médiatisés, alors que leurs modalités d’utilisation ne sont pas spécifiquement adaptées au public des séniors.

L’âge semble en effet s’imposer comme un critère révélateur de la fracture numérique. En effet, les séniors sont l’une, si ce n’est la catégorie de la population la plus isolée en ce qui concerne l’accès aux technologies du numérique.

> Lire la suite

Le site de Vivre l’Yonne, 18 mois après

Vivre l’Yonne a mis en ligne son site en février 2016.

Capture6
Vivre l’Yonne, son logo.

Ce site de l’association familiale « Vivre l’Yonne » a été voulu pour informer les Icaunais, leur donner la parole et solliciter leur adhésion afin de mettre en œuvre les différentes actions décrites. Pari réussi ? pas sur .

Mème si après un an et demi d’existence, il connaît une fréquentation globalement satisfaisante pour un site non commercial, aux dires des connaisseurs.

A ce jour, on dénombre 5 868 Utilisateurs dont 22% reviennent plusieurs fois sur le site. Ceux ci ont visité 26 472 pages. C’est un bon score. > Lire la suite

L’immigration, fléau ou atout ?

L’immigration clandestine. Difficile d’émettre et de traduire une opinion objective, difficile de s’orienter vers une analyse qui ne soit pas à charge ou à décharge ?

Pour traiter de l’immigration clandestine, c’est sans doute mieux de s’extraire deL'immigration un drame pour tous. toute inspiration politique, de l’humanisme et de la solidarité poussés à la candeur, comme du sectarisme des aficionados de la préférence nationale.

1/ Traiter l’immigration clandestine en amont, grâce à des « hotspots » en Libye, fausse bonne idée du Président de la République ?

« L’idée est de créer en Libye des hotspots afin d’éviter aux gens de prendre des risques fous, alors qu’ils ne sont pas tous éligibles à l’asile. Les gens, on va aller les chercher. Je compte le faire dès cet été », c’est ce que déclarait E. Macron à Orléans, récemment.

> Lire la suite

L’Asile, Droit de l’Homme fondamental

Ne confondons pas immigration, clandestine ou pas, de nature économique et immigration pour sauver sa peau.

« La France ne peut accueillir toute la misère du monde ». Nous reprenons là une antienne ou plutôt son esprit car la phrase imputée à Rocard était différente. Et c’est pour cela que beaucoup d’entre nous voient, à tort ou à raison, d’un mauvais œil  la présence de migrants venus chez nous, à la recherche d’un eldorado fantasmé.

Par contre, celui qui fuit son pays parce qu’il est en vrai danger mérite l’asile en France.

La Convention de Genève de 1951 affirme clairement : « toute personne » qui craint avec raison, peut être protégée par le statut de réfugié politique…

> Lire la suite

L’UNAF reçoit Macron

L’UNAF reçoit Macron."Vivre l'Yonne" est une association familiale. Il ne lui appartient pas de prendre parti politiquement. Toutefois le Président étant élu, il s'agit seulement de respecter les institutions. Nous prenons donc l'initiative de reproduire l'article paru de la lettre électronique de l'UNAF,  chargée d'être légalement porteur des intérêts des familles.

Info UNAF 09/05/2017 :

« Emmanuel Macron vient d’être élu Président de la République. Au cours de sa campagne, l’UNAF a pu à plusieurs reprises échanger avec lui et ses équipes sur ses engagements pour les familles.
Le 3 mai dernier, à quelques jours du 2e tour, Emmanuel Macron a souhaité rencontrer l’UNAF. A cette occasion, Marie-Andrée Blanc, présidente de l’UNAF et Guillemette Leneveu, directrice générale, ont tenu à lui rappeler à quel point il était important de donner confiance aux familles après les années d’efforts qui leur ont été imposée. > Lire la suite

Le rôle du président de la République

Le rôle du président de la République expliqué aux enfants

Comme tous les cinq ans, dimanche 7 mai, les Français votent pour élire Elysée 2leur chef – le président de la République – à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle. Le rôle de la personne élue  est défini dans un texte, la Constitution, adoptée en 1958.

Mais pourquoi a t-on besoin d’un président ? A quoi sert-il au juste ? Comment fait-il pour travailler ? avec l’aide de francetv éducation et de Milan Presse  Franceinfo l’explique aux enfants, et …

> Lire la suite

Dépression, suicide, mal du siècle?

Suicide, des chiffres qui font froid dans le dos…

Les statistiques sont là, avec leur verdict implacable. Environ 11 000 personnes par an meurent par suicide, soit trois fois plus que par les décès par accidents de la circulation. Environ 200 000 tentatives de suicide, sont prises en charge chaque année par les urgences hospitalières. Les hommes sont pour les  3/4 victimes du suicide, tandis que les femmes sont majoritaires dans les tentatives liées aux intoxications médicamenteuses.

aider-une-personne-deprimee-317381_w767h767c1
Une main sur l’épaule pour aider une personne déprimée…

Selon une étude de la Direction Générale de la Santé ce sont les classes dites actives les plus touchées : 22 % pour les 45-54 ans, et 17 % chez les 35-44 ans et 55-64 ans. Chez les jeunes de 25-34 ans, hélas, le suicide est la première cause de mortalité, 20 %, après les accidents de circulation. II faut noter que le taux de suicide augmente avec l’âge, passant de 7 % pour les 15-24 à 41 % chez les 85-94 ans…avec un pic de 28 % pour les plus de 65 ans. > Lire la suite

Demandeur d’asile, il risque la mort.

Journal des événements.

Info ce mercredi 15 mars 2017 à 22 heures : Luc MAYIMONA est programmé pour un départ sur un vol Paris Kinshasa le 17 mars. Il est à craindre qu’il ne s’agisse d’un départ vers un destin tragique si j’en crois ce que me dit un prêtre en poste à Kinshasa : « Merci  pour votre message. je comprends vos craintes concernant Luc MAYIMONA et sa famille. La capitale de Kinshasa – et le pays sans doute tout entier – est redoutable pour ceux que le régime en place considère comme opposants. Nous vivons dans une dictature ».

Par ailleurs « Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres  dit être « très inquiet de la forte augmentation des violations des droits de l’homme », et estime que les nouvelles unités de soldats pour la Monusco (la Mission de l’ONU en RDC) aideraient à protéger les civils… »

Info ce jeudi à 21 heures : l’ordonnance du Juge  des libertés et de la détention (J.L.D.) sera examinée en appel vendredi 17 mars à 9 heures.

Info ce samedi à 18 heures : Procédure en appel : délibéré en attente d’éléments médicaux. La rétention en Centre de rétention administrative ne peut excéder 45 jours. Luc MAYIMONA va donc être libéré. Sans titre de séjour, au premier contrôle de police, « on est reparti pour un tour ». A moins que Monsieur le Préfet accepte notre demande qui constitue un moyen de sortie acceptable par tous.

Nous mettons en ligne les raisons qui, au vu d’une part de la Convention de Genève de 1951 et d’autre part de la prise de parole  de M. Cazeneuve alors Ministre de l’Intérieur lors de la discussion sur la réforme du droit d’asile devant les Députés, nous laissent à penser que l’OFPRA a pris une mauvaise décision. Cliquez sur : droit d’asile

Info ce dimanche à 19 heures 47 : Luc MAYIMONA sort du centre de rétention. La période réglementaire de 45 jours est expirée.Il devait sortir, mais sans titre de séjour.

Info ce lundi à 16h45 : Nous avons saisi des Parlementaires de l’Yonne .

 Ce soir à 19 heures  Luc MAYIMONA a fait l’objet d’une ASSIGNATION à RÉSIDENCE pour une période de 45 jours renouvelable, par le Préfet de l’Yonne. Cette mesure n’est pas une surprise au regard de la logique dans laquelle nous sommes.

Info ce mercredi à 12 h 25, s’adressant à Jean louis Druette, Jean-Paul BONNETAIN Préfet, Directeur-adjoint du cabinet du Ministre de l’Intérieur, écrit : « Bonjour cher Président, Mes souvenirs de l’Yonne restent intacts. …. Je regarde ce dossier,….. ….. Je reviendrai vers vous dès que possible. Bien à vous. »

Info ce vendredi (25/03) à 9 h  : notre intervention directe au Défenseur des Droits a été transmise.  » …je vous informe que votre mail a bien été reçu et qu’un dossier va être ouvert. Je suppose que vous allez être rapidement contacté…. »

Info ce mardi (28/03) à 13 hpas de nouvelle du Ministère et du Défenseur des Droits ….

Info de ce vendredi 31 /03 : une solution émanant de Monsieur le Préfet de l’Yonne, pourrait intervenir….une solution la moins mauvaise, espérons le.

Dernière info de ce vendredi 07/04 : une juriste du DÉFENSEUR des DROITS  nous contacte. à suivre….

NOUS RESTONS SILENCIEUX VOLONTAIREMENT… et POURTANT IL Y AURAIT BEAUCOUP DE CHOSES A DIRE;

> Lire la suite

Marche et course solidaires du ROTARY

Un club service est un type d’organisation dont les membres partagent les mêmes valeurs. Ils se rencontrent régulièrement et mènent des actions caritatives et éducatives, soit par eux-mêmes, soit en finançant d’autres associations, tout en développant une sociabilité fondée sur des critères sociologiques implicites.

Il y a plusieurs clubs services dans l’Yonne, Lyons club, Rotary,  Kiwanis , club 41, table ronde ….

Les clubs services du Rotary d’Auxerre organisent une marche solidaire, le 21 mai prochain, pour financer l’éradication de la polio (poliomyélite) dans le monde. > Lire la suite

Les femmes changent la ville

Les femmes sont invitées à être actrices dans leur quartier. Le 24 novembre 2016, France Médiation et la Fondation CHANEL ont reçu le prix « A but non lucratif – Non profit Awards » pour le projet des marches exploratoires, dans la catégorie « citoyenneté et éducation ».

Ce prix, organisé par BFM Business, récompense les partenariats

médiation-sociale
médiation-sociale : une démarche

entre associations et entreprises, pour des projets d’intérêt général.

Le développement des marches exploratoires de femmes est inscrit dans le 5ème plan de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux femmes, rendu public par Laurence Rossignol, Ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des Femmes, le 23 novembre.

> Lire la suite