Société

Harcèlement entre jeunes : insupportable !

Harcèlement entre jeunes : Vivre l’Yonne se mobilise

Vivre l’Yonne lance, en collaboration avec l’Éducation Nationale et avec le soutien de la CAF 89, une série de conférences destinées aux parents d’élèves,  pour ensuite créer un Réseau Parental de Proximité ».

Ce projet préparé depuis plusieurs mois se déroulera en Novembre prochain sur le Sénonais, l’Avallonnais et l’Auxerrois à des dates et lieux qui seront précisés dans la presse et sur ce site. Mais nous invitons les parents qui, dès maintenant, au vu d’une actualité inquiétante, souhaitent participer à ce réseau, à se manifester en adressant un message à contact@vivrelyonne.fr

Pourquoi  cette initiative ?  :  cet article fait l’historique de plusieurs faits certains dramatiques survenus à des jeunes enfants suite à des harcèlements, notamment sur les réseaux sociaux.   Ce 17 septembre 2021, ce sont les élèves de 6eme qui sont visés.

C’est un mot d’ordre qui monte depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux et qui a cumulé 40 millions de vues. Le hashtag #Anti2010 vise les élèves nés cette année-là, qui rentrent cette année pour nombre d’entre eux en classe de 6ème.

Sur les réseaux sociaux, des moqueries s’enchaînent sous ce mot d’ordre, générant un véritable harcèlement de ces nouveaux collégiens.

Des propos à la teneur inquiétante qui prennent parfois la forme de menaces et suscitent l’inquiétude chez les enfants et leurs parents depuis la fin de l’été et l’amplification du phénomène, qui aurait commencé à essaimer au cours de l’année scolaire passée et pourrait se traduire autrement que sur les plateformes numériques.

« Je vois qu’il y a un mouvement qui monte et qui consiste à mal accueillir les élèves de 6ème, et à embêter les élèves nés en 2010. C’est évidemment complètement stupide, c’est contraire à nos valeurs, rappelez-vous quand vous étiez 6ème vous-mêmes, c’était spécial d’arriver au collège et vous comptiez sur la bienveillance de tout le monde », déclare le ministre de l’Éducation nationale.

Harcèlement entre jeunes, CONSTAT :

l’actualité démontre abondamment et souvent dramatiquement, le fléau que constituent la violence, le harcèlement scolaire et le cyber – harcèlement. 700 600 élèves français, de l’école au lycée, sont victimes de harcèlement scolaire.

> Lire la suite

Auxerrois, le territoire grandit

Avec cet article  » Auxerrois, le territoire grandit » nous voulons :Auxerrois

  • inaugurer une série de dossiers informatifs sur les territoires du département de l’Yonne, de ses principales villes,
  • mais aussi sur des plus petites qui présenteraient un caractère spécifique au regard du tourisme, de l’histoire, de l’activité industrielle, culturelle, du dynamisme, de l’innovation …  du bien-être de leurs administré(e)s.
  • mettre en avant les atouts de nos villes et villages, les valorise bien sûr,  mais indirectement et surtout promeut notre département qui le mérite bien.
  • « Vivre l’Yonne » n’est pas un nom choisi au hasard pour identifier notre association. Vouloir mettre en exergue l’Yonne témoigne d’une aspiration à ce que notre département, bourguignon mais attiré par la région parisienne, acquière une  personnalité propre, forte, déterminante et unique.  Or dans ce département on lorgne vers Paris, mais on se doit de considérer la capitale régionale pour ce qu’elle est. L’Yonne un département qui ne peut pas être bipolaire, mais profiter, en les additionnant, de ses gènes franciliens et bourguignons.

Auxerrois, le territoire grandit ou plutôt veut se grandir .

> Lire la suite

Le CESE : 3eme assemblée de la République

Le CESE, cet inconnu.

Le Conseil Économique, Social et Environnemental (le CESE),  est la troisième assemblée de la République, mais sa voix reste peu audible et son coût est décrié. Son  budget total est  de 46,1 M€.CESER

Pourtant le CESE – comme chaque CESER en région – est la voix de la société civile par excellence.

Créée en 1925 sous le nom de Conseil national économique, cette institution de 233 conseillers a pour première mission de conseiller le gouvernement et le Parlement par ses avis, qui ne sont que consultatifs.

Assemblée consultative de compétence générale, le Conseil économique, social et environnemental a vu en 2010 ses compétences et missions élargies suite à la réforme de la Constitution et à la promulgation de la loi organique.

Il est principalement investi de cinq missions :

  • Conseiller le Gouvernement et le Parlement et participer à l’élaboration de la politique économique, sociale et environnementale ;
  • Favoriser, à travers sa composition, le dialogue entre les catégories socioprofessionnelles dont les préoccupations, différentes à l’origine, se rapprochent dans l’élaboration de propositions d’intérêt général ;
  • Contribuer à l’évaluation des politiques publiques à caractère économique, social et environnemental ;
  • Promouvoir un dialogue constructif et une coopération avec les assemblées consultatives créées auprès des collectivités territoriales et auprès de ses homologues européens et étrangers ;
  • Contribuer à l’information des citoyens.

La réforme du CESE :  une composition remaniée en 2021

> Lire la suite

Le logement partagé pour séniors

Le logement partagé : une piste intéressante.

Le logement partagé se pratique abondamment et surtout dans le milieu étudiant.

Mais il peut parfaitement figurer dans le continuum résidentiel des personnes âgées, seules et autonomes, repoussant ainsi pour elles le recours à l’Ehpad.

Une personne âgée, de plus de 75 ans, sur index 3quatre est désormais touchée par la solitude et l’isolement.

Une personne âgée isolée et se sentant seule peut craindre pour sa santé de lourdes conséquences comme : la dégradation de son état physique et mental, la hausse du stress et de l’anxiété, les troubles du sommeil, la dépression etc…

Habiter chez soi devient de plus en plus problématique, alors que pourtant la personne reste autonome.

Le logement partagé pour personnes âgées permet à celles ayant fait ce choix de vivre un mix offrant de conserver son espace privé et un partage de vie en communauté. C’est une réponse à la situation d’isolement. > Lire la suite

Mal-logement il s’aggrave.

L’État du mal-logement en France 2021

Capture 3
Le 26eme rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement (rapport 2021) présenté le 2 février 2021

Depuis le début de l’année 2020, notre pays, le monde, traversent une période de turbulence dont nous n’avons pas encore mesuré toute la portée. Chacun d’entre nous est affecté, d’une façon ou d’une autre, par l’inquiétude, la maladie, la crise sanitaire ou les conséquences sociales et économiques que génère cette période. > Lire la suite

Le mal-logement en 2020.

Mal-logement, il s’aggrave avec la crise

Capture 1
Le rapport 2020 de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement.

Depuis 25 ans, la Fondation présente son rapport annuel sur l’état du mal-logement en France et chaque année, ce temps fort reconnu par les acteurs du logement, permet à chacun de prendre conscience de la gravité de la situation, alors même que des solutions existent pour sortir de l’exclusion les plus fragiles d’entre nous et leur donner une place à part entière dans notre société. > Lire la suite

Le darknet, c’est quoi ?

Le Darknet, également connu sous le nom de Darkweb est une partie “cachée” d’internet. Elle n’est donc pas accessible de manière classique depuis votre navigateur (Chrome, Firefox, Safari,…).220px-Anonymous.svg

Le Darknet ne date pas d’hier. En effet, il a été inventé il y a presque 50 ans (dans les années 1970) mais ce n’est qu’à partir de 2010 qu’il a commencé à être connu du grand public.

Pour donner une définition simple du Darknet, nous pouvons dire qu’il s’agit d’un réseau caché sur internet et accessible uniquement via certains navigateurs du Deepweb. > Lire la suite

Le mouvement écologique oublie l’histoire

Le mouvement écologique oublie l’histoire et ferait bien d’en tenir compte.

A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.rubbish-143465_960_720
La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit:
 » Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique.
Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! « 

La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique :
Je suis désolée, il n’y
avait pas de mouvement écologiste de mon temps. » > Lire la suite

L’après Covid.

L’après Covid, il est là.

Les familles, à commencer par les plus vulnérables, payeront les effets de la Viruscrise du (ou de la) Covid 19 directement pour celles qui ont été touchées dans leur chair, mais aussi indirectement par la catastrophe économique qui se profile et se propagera une fois le bénéfice des mesures gouvernementales de soutien  estompé.

Le réalisme impose de ne pas escamoter ce scénario difficile plus que probable.

Mais ceux qui nous disent « rien ne sera plus comme avant », doivent se donner l’ambition de provoquer un salutaire séisme des idées, à l’aune de ce que nous ont appris la pandémie et ses conséquences.

Si les décideurs, gouvernementaux, régionaux et locaux savent créer un tsunami comportemental de notre monde industriel, social, environnemental qui soit compris, approprié et pratiqué par tous, dans le privé comme dans l’exercice de nos responsabilités professionnelles, associatives, politiques, alors nous transformerons en bouleversement salvateur notre quotidien et notre pays. > Lire la suite