Jeunesse

Perte d’audition chez les jeunes, danger

Perte d’audition : 7 jeunes sur 10 parmi les 15–30 ans ont déjà ressenti des troubles auditifs. Quels sont les dangers de l’écoute au casque ?

La musique au casque, fort et souvent, c’est le cocktail toxique débouchant sur une perte d’audition à terme, que s’offrent la majorité des 15–30 ans, pourtant conscients des risques pour leur audition. Mais le plaisir passe avant tout.

casque
Le plaisir passe avant tout

Une étude réalisée en ligne entre le 23 et le 31 octobre 2014 sur un échantillon national représentatif (1) vient d’être publiée. Plus des trois quarts des 15–30 ans ont déjà connu des acouphènes (bourdonnements ou sifflements dans les oreilles) ou une perte d’audition à la suite d’une forte exposition sonore. Les troubles auditifs ne sont plus réservés aux personnes âgées.

Oui, écouter de la musique peut rendre sourd.

> Lire la suite

Rythmes scolaires : faire et défaire

« Rythmes scolaires : faire et défaire, en finir avec l’instabilité ». Rapport d’information du Sénat

Depuis le 3 octobre 2016, une groupe de travail commun à la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication et à la commission des finances du Sénat a planché sur la réforme des rythmes scolaires dans le cadre de leur mission évaluation et contrôle.

Les quatre rapporteurs, ont rendu leurs conclusions mercredi 7 juin 2017.

Le rapport s’appuie sur trois principaux constats :

rythmes scolaires
Hémicycle du Sénat

-  Une réforme imposée par le haut, n’ayant fait l’objet d’aucune évaluation

préalable, mais dont le principe semblait justifié du point de vue des apprentissages.

-  Des difficultés en matière de ressources humaines, d’organisation du temps scolaire et de financement qui perdurent.

-  Le principal acquis de la réforme : la mise en place d’un dialogue entre les différents acteurs de la communauté éducative, une dynamique qu’il convient de préserver.

Les recommandations du groupe de travail s’articulent autour de trois axes :

> Lire la suite

Jeu vidéo, parents bonnes pratiques

Le jeu vidéo passionne de plus en plus de joueurs, jeunes et moins jeunes. A l’instar de la télévision et du cinéma, il existe des outils qui permettent aux joueurs et à leurs parents de pratiquer un jeu vidéo « responsable » grâce à la signalétique PEGI. A l’approche des vacances d’été et des journées de liberté propices aux loisirs et activités en tout genre, le

 jeu vidéo, ce n'est pas du gardiennage.
Le jeu vidéo, ce n’est pas du gardiennage.

Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) adresse aux parents des conseils pour la pratique du jeu vidéo de leurs enfants. Trois règles simples pour que le jeu vidéo soit un plaisir pour toute la famille.

« Il y a un âge pour tout, il y a un jeu vidéo pour tous les âges »

Depuis 2003, le système de classification des jeux vidéo PEGI est l’assurance d’une information claire et précise quel que soit le niveau de connaissance du jeu vidéo des consommateurs. Ce système créé par l’industrie est depuis décembre 2015 homologué par le Ministère de l’Intérieur.

> Lire la suite

Maisons des ados

Les Maisons des Ados peuvent aider les familles face à leurs difficultés : « Je ne sais plus quoi faire, je ne le reconnais plus ».

sans commentaire.
sans commentaire.

Les Maisons des Ados ont pour ambition d’accompagner des familles, que ce soit dans leur participation au projet de leur jeune mais également dans des actions qui
peuvent être individuelles (en présence de l’adolescent ou pas) ou groupale (groupe de parole, débat …).

Les familles, et principalement parents, peuvent y trouver un soutien mais également être intégrés à l’accompagnement proposé au jeune dans le cadre d’entretiens familiaux.

> Lire la suite

Le rôle du président de la République

Le rôle du président de la République expliqué aux enfants

Comme tous les cinq ans, dimanche 7 mai, les Français votent pour élire Elysée 2leur chef – le président de la République – à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle. Le rôle de la personne élue  est défini dans un texte, la Constitution, adoptée en 1958.

Mais pourquoi a t-on besoin d’un président ? A quoi sert-il au juste ? Comment fait-il pour travailler ? avec l’aide de francetv éducation et de Milan Presse  Franceinfo l’explique aux enfants, et …

> Lire la suite

Jeu vidéo, ami avec PEDAGOJEUX

Le jeu vidéo évolue avec les technologies et nos nouveaux modes de consommation.

Né sur ordinateur, le jeu vidéo s’est ensuite développé sur consoles de salon puis consoles portables et, aujourd’hui, smartphones, tablettes tactiles et même télévision. Aucun écran ne lui échappe.

jeux vidéos enfants
« le jeu devrait être considéré comme l’activité la plus sérieuse de l’enfant » (Montaigne)

Pour les parents qui n’ont pas été bercés par le langage plutôt obscur des technologies numériques, difficile de s’y retrouver.

De nombreux parents sont sensibles, à tort ou à raison, à toutes ces rumeurs de danger autour de la violence des jeux truffés de monstres sanguinaires, de massacres de piétons innocents ou de guerres sans merci et craignent que les jeux vidéo éloignent leurs enfants de la vie sociale. > Lire la suite

Publicité à la télé interdiction pour la jeunesse

La publicité à la télévision publique et la jeunesse.

Le 7 décembre dernier, le Sénat a adopté à l’unanimité (213 voix pour, 0 contre) la proposition de loi visant « à supprimer la publicité commerciale de la programmation jeunesse de la télévision publique », présentée par André Gattolin, Sénateur des Hauts de Seine du mouvement Europe Écologie les Verts.

Protection jeunesse
La télévision n’est pas adaptée aux moins de 3 ans

Les arguments majeurs avancés tendent à protéger les enfants de « méthodes pernicieuses de surconsommation alimentaire de produits sucrés, salés ou gras », aux risques de conséquences néfastes alors que l’on constate une progression de l’obésité infantile.

D’autres présentations, sous forme de jouets par exemple, peuvent inciter les enfants à réclamer des équipements pouvant grever des budgets familiaux de façon déraisonnable…

> Lire la suite

Harcèlement scolaire : NON

Marion morte de harcèlement
Le cas dramatique de MARION victime de harcèlement

Le harcèlement à l’école est une réalité en France : plusieurs centaines de milliers d’enfants et de jeunes sont concernés.

La lutte contre ce phénomène est une priorité car il va à l’encontre des valeurs défendues par l’école : le respect de chacun, l’apprentissage de la citoyenneté.

700 600 élèves français, de l’école au lycée, sont victimes de harcèlement scolaire.

> Lire la suite

Radicalisation de la jeunesse à l’islam

 

Le 21 septembre 2014 j’écrivais :

J’ai été alerté par un membre de ma famille de la détresse d’une de ses collègues, Édith (prénom d’emprunt).

La maman est baptisée dans la religion catholique, le papa est juif. Les deux ne pratiquent pas.

Hélène (prénom d’emprunt), sa fille de 17 ans a été élevée dans une forme d’athéisme.

Hélène a fait choix de l’Islam et, semble t’il, d’une forme de radicalisation.

Jusque là rien à dire car au nom d’une laïcité bien comprise chacun a le droit de pratiquer, dans sa sphère privée, la religion de son choix.

Intégrisme radicalisation
AFP PHOTO BERTRAND LANGLOIS

Le traditionalisme religieux  se doit d’accepter l’autre dans ses croyances et opinions. Mais pour n’importe quelle religion  l’intégrisme doit nous interpeler; la radicalisation religieuse, elle, ne peut que poser question et inquiéter. Doit on l’accepter dans notre pays ? …, les Pouvoirs Publics sont interrogés par l’actualité. Leur réponse est attendue.

Évoquer l’islam radical ne justifie nullement de faire un amalgame qui conduirait sur un très dangereux chemin, dans le deuxième pays occidental de religion musulmane.

Je reviens à Hélène.

Hélène vit chez sa maman, mais elle est est dans son monde, elle est en rupture familiale, sociale professionnelle et surtout identitaire.

Hélène est tombée amoureuse d’ un jeune Égyptien qui l’entraine vers un Islam radical. Celui ci retourne dans son pays. Hélène rêve de le rejoindre.

Édith qui sait que plus de 900 jeunes – recensés- sont partis faire le jihad, est très inquiète. Elle a encore confiance dans sa fille, mais celle ci est sous influence. La maman a mis en place une interdiction de sortie des frontières.

Le témoignage d’Édith m’a ému je l’ai enregistré. Regardez le.

Le 13 Novembre 2015, j’écrivais :

Une maman y exprimait sa terrible inquiétude de voir sa fille de 17 ans, amoureuse d’un jeune Égyptien, reparti dans son pays, adopter l’islam et s’engager, aux yeux de sa mère, sur le chemin d’une dangereuse radicalisation.

Celle que nous appelions Hélène, un nom d’emprunt (par discrétion)  a eu 18 ans en août 2015.

En Octobre dernier, Hélène a quitté le foyer maternel, dans la région parisienne pour se rendre à Marseille dans le but de se marier avec son ami, revenu, sans doute provisoirement. Elle est aujourd’hui mariée. Restera t’elle en France ?

Bien sur, la maman est brisée, même si courageusement elle assume son métier d’enseignante.

Le 1er février 2016, j’écris :

Hélène devenue majeure, s’est donc mariée, sans sa famille. Depuis elle vit dans le sud, habite un appartement d’où elle ne sort quasiment pas…. Elle « vit » sa nouvelle vie.

J.L.D.

Obésité chez l’enfant

« D’après l’étude OBEPI de 2012, 32,3% des Français adultes de 18 ans et plus sont en surpoids et 15% présentent une obésité.

La prévalence de l’obésité et du surpoids chez les enfants et les adolescents a aussi fortement augmenté entre les années 1980 et 2000 en France. Ainsi, en 2006, 18 % des enfants âgés de 3 à 17 ans sont en surpoids ou obèses, dont 3 % des garçons et 4 % des filles classés comme obèses . »

« L’obésité est une maladie qui peut entraîner de nombreuses conséquences sur la santé, quelles soient métaboliques et vasculaires (diabète de type 2, hypertension artérielle, atteintes cardiovasculaires, …), respiratoires avec notamment un risque accru de syndrome d’apn

obésité
Grave surpoids

ée du sommeil, ou encore orthopédiques (arthrose, lombalgie). L’obésité est aussi associée à un risque plus important de certains cancers, en particulier de cancer de l’endomètre.

« Mais au-delà de ces conséquences physiques, il faut souligner le retentissement psychologique et social de la maladie : stigmatisation, mauvaise image et mésestime de soi, sentiment d’exclusion et d’incompréhension dû à l’intolérance sociale et médicale qui entoure l’obésité,  » …
> Lire la suite