Protection de l’enfance

Harcèlement entre jeunes : insupportable !

Harcèlement entre jeunes : Vivre l’Yonne se mobilise

Vivre l’Yonne lance, en collaboration avec l’Éducation Nationale et avec le soutien de la CAF 89, une série de conférences destinées aux parents d’élèves,  pour ensuite créer un Réseau Parental de Proximité ».

Ce projet préparé depuis plusieurs mois se déroulera en Novembre prochain sur le Sénonais, l’Avallonnais et l’Auxerrois à des dates et lieux qui seront précisés dans la presse et sur ce site. Mais nous invitons les parents qui, dès maintenant, au vu d’une actualité inquiétante, souhaitent participer à ce réseau, à se manifester en adressant un message à contact@vivrelyonne.fr

Pourquoi  cette initiative ?  :  cet article fait l’historique de plusieurs faits certains dramatiques survenus à des jeunes enfants suite à des harcèlements, notamment sur les réseaux sociaux.   Ce 17 septembre 2021, ce sont les élèves de 6eme qui sont visés.

C’est un mot d’ordre qui monte depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux et qui a cumulé 40 millions de vues. Le hashtag #Anti2010 vise les élèves nés cette année-là, qui rentrent cette année pour nombre d’entre eux en classe de 6ème.

Sur les réseaux sociaux, des moqueries s’enchaînent sous ce mot d’ordre, générant un véritable harcèlement de ces nouveaux collégiens.

Des propos à la teneur inquiétante qui prennent parfois la forme de menaces et suscitent l’inquiétude chez les enfants et leurs parents depuis la fin de l’été et l’amplification du phénomène, qui aurait commencé à essaimer au cours de l’année scolaire passée et pourrait se traduire autrement que sur les plateformes numériques.

« Je vois qu’il y a un mouvement qui monte et qui consiste à mal accueillir les élèves de 6ème, et à embêter les élèves nés en 2010. C’est évidemment complètement stupide, c’est contraire à nos valeurs, rappelez-vous quand vous étiez 6ème vous-mêmes, c’était spécial d’arriver au collège et vous comptiez sur la bienveillance de tout le monde », déclare le ministre de l’Éducation nationale.

Harcèlement entre jeunes, CONSTAT :

l’actualité démontre abondamment et souvent dramatiquement, le fléau que constituent la violence, le harcèlement scolaire et le cyber – harcèlement. 700 600 élèves français, de l’école au lycée, sont victimes de harcèlement scolaire.

> Lire la suite

La mort… comment en parler aux enfants.

La mort thème d’un  projet important «La vie, la mort… On en parle ?»

Rose de deuil
Pix

Parler de la mort à un enfant est difficile notamment pour les parents; d’où ce projet. Il consiste en la création d’un portail national de ressources, pour aider les professionnels de l’éducation et de la santé, les proches aidants, bénévoles d’accompagnement et parents à parler des questions de maladie grave, fin de vie et deuil aux enfants et aux adolescents et à accompagner les situations spécifiques que connaissent certains jeunes, notamment les jeunes orphelins, jeunes aidants et jeunes en situation de handicap.
Il est mené avec le soutien de la Fondation d’entreprise OCIRP, du Fonds pour les Soins Palliatifs et de Palliafonds, le concours de nombreux partenaires associatifs (fédérations de bénévoles d’accompagnement, de parents d’élèves, de familles, d’associations spécialisées en santé scolaire, etc.) et l’expertise du ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse

Pour documenter le projet l’UNAF qui s’y est associée a lancé une enquête flash. > Lire la suite

spams luttez contre.

Les spams. Comment lutter contre ?

Pour votre information nous reproduisons in-extenso un article paru le 26 12 2018 sur Bercy Infos, le site d’information des Ministères de l’Économie et des Finances, de l’Action et des Comptes publics.

Les spams ou courriels indésirables continuent d’envahir les boîtes mail, des professionnels comme des particuliers. Comment s’en prémunir ? Connaissez-vous l’action de l’association signal-spam et celle de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) dans la lutte contre les spams ?images 1

Le spam ou courriel indésirable est une communication électronique non sollicitée. Cela va de l’abus marketing à l’hameçonnage de nature cybercriminelle, qui consiste à travestir un courriel en message d’une banque, d’un site marchand déjà fréquenté ou de tout autre service, afin de récupérer les données personnelles du destinataire.

> Lire la suite

Obésité chez l’enfant

« D’après l’étude OBEPI de 2012, 32,3% des Français adultes de 18 ans et plus sont en surpoids et 15% présentent une obésité.

La prévalence de l’obésité et du surpoids chez les enfants et les adolescents a aussi fortement augmenté entre les années 1980 et 2000 en France. La situation semble se stabiliser. Ainsi, en 2015, 17 % des enfants âgés de 3 à 17 ans sont en surpoids ou obèses, dont 3 % des garçons et 4 % des filles classés comme obèses . »

« L’obésité est une maladie qui peut entraîner de nombreuses conséquences sur la santé, quelles soient métaboliques et vasculaires (diabète de type 2, hypertension artérielle, atteintes cardiovasculaires, …), respiratoires avec notamment un risque accru de syndrome d’apnée du sommeil, ou encore orthopédiques  (arthrose, lombalgie).

obésité
Grave surpoids

 L’obésité est aussi associée à un risque plus important de certains cancers, en particulier de cancer de l’endomètre.

« Mais au-delà de ces conséquences physiques, il faut souligner le retentissement psychologique et social de la maladie : stigmatisation, mauvaise image et mésestime de soi, sentiment d’exclusion et d’incompréhension dû à l’intolérance sociale et médicale qui entoure l’obésité,  » …
> Lire la suite

Le cannabis, légalisation non.

Le cannabis le gouvernement opte pour l’amende aux usagers.

Le rapport visant à alléger les sanctions pour usage et détention de cannabis devait être présenté en commission des lois de l’Assemblée nationale mercredi 24 janvier.

C’est la mesure phare du rapport parlementaire transmis mercredi au gouvernement.joint-de-cannabis_slide_full Le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB a annoncé que le gouvernement allait opter pour la mise à l’amende des consommateurs de cannabis avec, éventuellement, la possibilité de l’assortir de poursuites pénales et cela dans la droite ligne de la proposition du candidat MACRON .

On peut regretter qu’on ne parle pas de prévention.

Ceci pourrait paraître n’être qu’une demi mesure car on est en droit de douter de sa véritable portée alors que par ailleurs la vente de cannabis constitue une véritable industrie souterraine totalement inacceptable.

> Lire la suite

Maisons des ados

Les Maisons des Ados peuvent aider les familles face à leurs difficultés : « Je ne sais plus quoi faire, je ne le reconnais plus ».

sans commentaire.
sans commentaire.

Les Maisons des Ados ont pour ambition d’accompagner des familles, que ce soit dans leur participation au projet de leur jeune mais également dans des actions qui
peuvent être individuelles (en présence de l’adolescent ou pas) ou groupale (groupe de parole, débat …).

Les familles, et principalement parents, peuvent y trouver un soutien mais également être intégrés à l’accompagnement proposé au jeune dans le cadre d’entretiens familiaux.

> Lire la suite