la lecture pilier des savoirs

nuit de la lectureLa NUIT DE LA LECTURE a été l’occasion d’un entretien avec Michel Barda. Cette manifestation, voulue par la Ministre de la Culture se déroulera le 20 janvier prochain. Elle constitue un épisode de l’initiative prise par Michel Barda. Celui ci, nous a déroulé le contexte et la teneur de son projet.

La lecture, après le théâtre.

Michel Barda, bien connu en Puisaye, après 10 éditions d’un festival de théâtre en milieu rural qui lui a valu beaucoup de travail, beaucoup de plaisir, une promotion dans l’ordre national du mérite, mais aussi un déficit chronique, a appris que l’association des bibliothèques qui existait depuis une vingtaine d’année allait perdre sa présidente, démissionnaire. L’association ne regroupait plus que quatre bibliothèques alors qu’elle avait été créée par huit.

Il a proposé de reprendre le flambeau , mais dans un contexte de pessimisme total, les membres de l’Assemblée Générale, n’ayant plus la foi, ont décidé sa dissolution de l’association.

Pour la lecture : des bibliothèques rurales et un cadre juridique.

Michel Barda a donc décidé de créer une nouvelle association, plus large.

En une semaine, il a contacté cinq maires qui lui ont affirmé que leur bibliothèque le suivrait. Mais allant chercher plus loin dans notre verte campagne, il a réveillé des velléités évidentes : le pessimisme entraîne un relâchement, mais les projets optimistes intéressent.

Comme l’on sait, nul n’est prophète en son pays. Si dans son village il n’est pas suivi, le Président de l’Association des Maires Ruraux de France, Vanik Berbérian, invité dans l’Yonne, un battant, maire de Gargilesse, lui l’a assuré de son intérêt pour son action qui ressemble au projet national « lectures communes » : « lire fait grandir les cultures »dit il.

L’initiative de Michel Barda  tombe bien, au moment ou dans un monde adepte des nouvelles technologies, beaucoup s’éloignent du livre et notamment des jeunes dont on regrette l’appétence pour la lecture d’un bon bouquin.

Déjà quelques idées du menu, pour la future association. Par exemple, dans le cadre des bibliothèques, des rencontres, des conférences : Vauban, par le Président de l’association des amis de la maison Vauban ; Paul Bert, par le Président de l’association Paul Bert ; Marie Noël, par l’un des cadre de la société scientifique d’Auxerre ; Claude Tillier, par l’une des responsables de cette association, sise à Clamecy, le site de la bataille de Fontenoy, …. les jeux vidéo, etc.

Chacune de ces interventions se passera dans une des bibliothèques, membre de la future association, puis dans une, voire plusieurs autres ayant ou pas une bibliothèque mais possédant suffisamment d’habitants, lecteurs potentiels ou parents d’enfants scolarisés.

L’association rassemblera des bibliothèques du sud de l’Yonne et du nord de la Nièvre.

Mais, comme en tout, des bonnes volontés sont indispensables pour faire vivre le projet.

Manifestez vous en nous donnons vos nom et adresse; utilisez pour simplifier la rubrique ci dessous « laissez un commentaire » . Bien évidemment vous nom et adresse ne seront pas publiés.

Les livres. Bien sur ils sont, pour une bibliothèque, indispensables. Il y en a. Des achats seront réalisés quand les fonds pour se faire seront disponibles.

D’ici là il est possible de mettre à disposition des livres personnels, déjà lus mais en bon état à disposition des bibliothèques communales.

LA NUIT DE LA LECTURE, un baptême du feu pour la future association.BARDA

Le 20 janvier sera organisée, en même temps et avec le même contenu, de 19h30 à 22 heures LA NUIT DE LA LECTURE à La ChapelleSaintAndré dans la Nièvre et à Druyes les Belles Fontaines dans l’Yonne.

Le site de Vivre l’Yonne donnera des précisions sur le programme de lecture.

Mais d’ores et déjà précisons qu’un comédien

et des auteurs feront la lecture selon l’attente du public.

La présence annoncée de plusieurs Élu(e)s sera le témoignage de l’intérêt qu’ils portent au projet, dont les détails seront présentés par Michel Barda à cette occasion. Sont en outre invités les bibliothécaires, les lecteurs et leurs familles, les enseignants et la presse.

Vivre l’Yonne, dont Alexandre Jardin, créateur de « lire et faire lire » est le parrain, ne peut qu’applaudir à cette initiative et apportera tout son soutien à l’association qui naitra de la volonté de Michel Barda et des bonnes volontés,  amoureuses de la lecture, qu’il appelle à le rejoindre.

3 réflexions au sujet de « la lecture pilier des savoirs »

  1. Quelle belle initiative et quel dynamisme dans nos villages! La culture est le meilleur moyen de créer du lien et de lutter contre l’intolérance et pour la paix ! Bonne année 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.