Anti-gaspi alimentaire

L’Anti-gaspi, un leitmotiv nécessaire pour chacun d’entre nous, déjà un engagement pour l’association « Partage ton frigo » .

13259_115
photo : Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

L’anti-gaspi est, on s’en doute, le contraire du gaspillage alimentaire. Selon le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, celui-ci représente en France 150 kg par an et par personne de nourriture perdue tout au long de la chaîne alimentaire.

A travers le pacte, l’État se mobilise pour entraîner le maximum d’acteurs concernés dans une démarche plus vertueuse pour une politique anti-gaspi.

La part du gaspillage dans la production alimentaire globale s’élève à 30 %, tandis que celle des fruits et légumes dans les déchets alimentaires est de 40%. C’est énorme, le saviez vous ?

Outre la perte de nourriture, et l’impact négatif sur le budget des ménages, le gaspillage alimentaire représente également une perte de matières premières et d’énergie devenue incompatible avec les objectifs de développement durable fixés notamment par les accords de Paris.

La société civile, les consommateurs, peuvent ou plutôt doivent, prendre eux-mêmes conscience de leurs responsabilités pour combattre ce gâchis. Des initiatives commencent à émerger. C’est le cas à Nancy.

L’anti-gaspi, un déclic responsable pour quelques jeunes de Lorraine.

Marion et son équipe ont voulu s’attaquer au gaspillage alimentaire en créant un concept inédit résumé par le nom de leur action devenu leur marque : « Partage ton frigo ». (visitez son site)

Le principe est simple : un frigo collectif. cropped-logo-small2

Un frigo partagé avec des personnes fréquentant un même lieu de vie commune (hall d’immeuble, MJC, médiathèque, lieu collectif…) où elles déposent ce qu’elles ne vont pas consommer (exemple : départ en vacances). Une autre personne pourra alors se servir.

Tout cela est bien organisé, avec un règlement de partage, pour notamment écarter des produits trop périssables…

L’anti-gaspi, pour « Partage ton frigo » c’est un combat.

L’association ne se limite pas aux frigos collectifs.

Elle expérimente de nombreuses solutions anti-gaspi et de consommation responsable. Marion, la Présidente de l’association nous dit : « nous sommes un incubateur d’idées en opensource. Nous cherchons à optimiser les variables écologiques, évaluer les facteurs de succès de ces initiatives de lutte anti-gaspi et à les diffuser ensuite à l’échelle locale et nationale à un plus grand nombre ».

L’anti-gaspi, on en parle dans les Apéros-frigo.

Il faut sensibiliser le grand public. Avec les Apéros-frigo, « Partage ton frigo » se propose, avec des activités ludiques, de faire prendre conscience à chacun, de son propre gaspillage.

« Partage ton frigo » a organisé plus de 30 apéros-frigo notamment avant l’installation d’un frigo collectif pour démystifier le partage de denrées.

Disco-soupe-Partage-ton-frigo-e1509035154282L’anti-gaspi, on y goutte avec les Disco-soupe.

Autre atelier le Disco soupe. « Partage ton frigo » organise ces manifestations qui plaisent à tous. La Disco-soupe consiste à récupérer les invendus alimentaires auprès des supermarchés pour les transformer en soupe ou smoothie lors d’événements publics; le tout sur de la musique disco.

L’anti-gaspi, aussi avec le « recyclage » de denrées.

« Partage ton frigo » a créé en 2018 une Conserverie Locale pour transformer les denrées écartées de la distribution ou de la production, en conserve, confiture, compote, pickles, soupe, chutney, sauce….

C’est un modèle facilement reproductible partout en France, pour que les conserveries locales deviennent une solution durable pour lutter contre le gaspillage alimentaire et permettre aux producteurs locaux de transformer leurs surplus.

L’association « Partage ton frigo » récompensée.Capture

L’association a participé aux Coups de cœur de la Caisse d’Épargne. Douze régions, douze projets présentés aux votes des internautes.

« Partage ton frigo » est arrivé très largement en tête, avec 1530 votes sur plus de 10 000. 

A l’occasion du 20 ême anniversaire de la Fédération nationale des Caisses d’Épargne, l’association s’est vu remettre un prix de 5 000 €, comme deux autres indexlauréats, tandis que Générations Mouvement de l’Yonne bénéficiait du prix spécial François Dorsemaine accordé spécifiquement  par la Caisse d’Épargne Bourgogne France Comté pour « 100% connecté ».

2 réflexions au sujet de « Anti-gaspi alimentaire »

  1. A Auxerre aussi, un projet qui s’apparente au frigo partagé porté par le conseil de quartier des Rosoirs :
    https://www.lyonne.fr/auxerre-89000/actualites/a-auxerre-un-projet-de-garde-manger-partage-devrait-etre-concretise-dici-janvier-2020_13685079/

    À Auxerre, un projet de garde-manger partagé devrait être concrétisé d’ici janvier 2020
    AUXERRE INSOLITE VIE PRATIQUE – CONSOMMATION
    Publié le 18/11/2019 à 06h00
    À Auxerre, un projet de garde-manger partagé devrait être concrétisé d’ici janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.