Lutte contre le cancer du sein

indexCancer du sein : une action dans le cadre d’octobre rose.

A Auxerre, deux chorales et une école de musique se sont réunies le 20 octobre pour un concert en faveur de la lutte contre le cancer.
Le concert était gratuit, mais les dons spontanés des spectateurs étaient reversés à la ligue contre le cancer, au profit de la recherche contre le cancer du sein.

Outre que les très nombreux auditeurs ont été enchantés, ils ont montrés leur attachement à une grande cause.

Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins.

Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l’âge. Moins de 10% des cancers du sein surviennent avant 40 ans. L’incidence augmente ensuite régulièrement jusqu’à 65 ans. Ceci, associé au fait que la densité de la glande mammaire est moins importante à cet âge, justifie le choix de la tranche d’âge de 50 à 74 ans retenue pour le dépistage organisé.

Après avoir doublé entre 1980 et 2005, l’incidence semble désormais en phase de stabilisation. Plus encourageant encore, la mortalité (nombre de décès/an) n’a, elle, pas augmenté depuis les années 80. Le résultat d’énormes progrès, tant au niveau du dépistage que de la prise en charge médicale de la maladie. Pour preuve, aujourd’hui, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris en sachant que tous les types de cancers n’ont pas le même pronostic !

Le cancer du sein en chiffres* chez la femme
  • 54 000 nouveaux cas annuels
  • 1er rang des cancers en terme de fréquence (33,5% de l’ensemble des nouveaux cas de cancer)
  • 11 900 décès annuels
  • 75% des cancers du sein se déclarent après 50 ans
  • âge moyen au diagnostic = 61 ans

* Source: « La situation du cancer en France en 2015 » – INCa avril 2016

Le sein

Les seins jouent un rôle important dans la féminité et dans l’image que la femme a de son corps. La fonction biologique du sein est de produire du lait afin de nAnatomie du seinourrir un nouveau-né.
Le sein (appelé aussi glande mammaire) se compose de quinze à vingt lobes séparés par du tissu graisseux qui donne au sein la forme qu’on lui connaît. Ces lobes sont, eux-mêmes, constitués de lobules capables de secréter du lait en période d’allaitement. Un lait est transporté par les canaux galactophores jusqu’au mamelon, situé au centre d’une zone pigmentée (l’aréole).

La glande mammaire se développe et fonctionne sous l’influence d’hormones sexuelles produites en quantité variable tout au long de la vie : les œstrogènes et la progestérone.

L’homme et le cancer du sein

Les hommes peuvent également développer un cancer du sein. Ces cas sont cependant rares, puisqu’ils représentent seulement 1% du nombre total de cancers du sein et 0,5% des cancers masculins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *