Séniors déconnectés?

Les séniors et le numérique, ou en sommes nous ?

Selon l’enquête « Conditions de vie et aspirations des français » réalisée par le CREDOC, en 2014, seulement 45% des 70 ans et plus disposaient d’une connexion Internet à domicile, contre 96% des 12-17 ans et 90% des 18-24 ans.

démarches administratives : zéro papier
démarches administratives : zéro papier

Hors la plupart des services (administratifs, bancaires, d’achat, médicaux…) sont ou seront délivrés avec des supports virtuels et médiatisés, alors que leurs modalités d’utilisation ne sont pas spécifiquement adaptées au public des séniors.

L’âge semble en effet s’imposer comme un critère révélateur de la fracture numérique. En effet, les séniors sont l’une, si ce n’est la catégorie de la population la plus isolée en ce qui concerne l’accès aux technologies du numérique.

Pour quelles raisons ?

Parce qu’ils ne ressentent pas l’utilité de s’équiper, ou encore parce qu’ils ne savent pas  utiliser ces nouvelles technologies. Si le fossé est si creusé entre les plus jeunes et les séniors, c’est également parce que pour les plus jeunes générations les technologies numériques existaient déjà lorsqu’elles sont nées, et elles ont par conséquent été à leur contact dès leur plus jeune âge. Savoir utiliser un ordinateur ou posséder un smartphone devient alors presque quelque chose de naturel chez les plus jeunes générations.

Les Séniors ne sont pas nés avec internet.

C’est très différent pour les séniors, qui ont assisté, sans s’impliquer souvent, à une digitalisation de la société et qui n’ont pas nécessairement fait la démarche d’apprentissage. « Ce sont des questions d’utilisation et de qualité de l’utilisation qui accroissent la fracture numérique ».

Le casse tête
Le casse tête

Si la situation s’améliore et la prochaine génération semble être davantage sensibilisée aux technologies, le rythme effréné des changements qui caractérisent les innovations techniques risque de perpétuer le problème de l’adaptation au-delà des générations actuelles. Les nouvelles technologies, mal adaptées ou mal proposées, risquent d’accentuer l’exclusion sociale des Seniors et la « fracture numérique » alors même qu’elles laissaient entrevoir de formidables opportunités pour l’amélioration de leur qualité de vie.

100 % connecté
Grâce à « 100 % connecté » de Générations Mouvement 89

Ces considérations ont amené des associations à prendre ce sujet à bras le corps, à l’instar de la Fédération de l’Yonne de Générations Mouvement qui va lancer pour 2018 son opération « 100% connecté »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *