Millions d’Euros pas la même valeur pour tous.

pied d'or
Le pied du joueur NEYMAR .

Le PSG, possède Neymar, ce footballeur Brésilien aux pieds d’or, – un de ces nouveaux héros – acheté à Barcelone. Une note salée : une clause libératoire de 222 millions d’euros, une prime de 80 millions d’euros, 100 millions de charges. Au total, le montant du transfert s’élèverait à 402 millions d’euros. Et la facture s’alourdit si l’on prend en compte les cotisations sociales C’est vrai, qu’au milieu, l’État français se servira au titre de la fiscalité; ça c’est tant mieux.

Dans le même temps, on s’insurge, avec raison dans certains cas, que notre Gouvernement, celui d’un État en quasi faillite soit obligé de réduire les aides au logement de 5 € /mensuel.

Il s’agit d’économiser 500 M€ par an, supportés par 6,5 millions de bénéficiaires, tandis que le PSG, pendant ce temps, débourse plus de 402 M€ pour un seul homme !

On dira que l’on mélange des choux et des carottes. C’est vrai, mais quand même. Et puis on sait que le PSG fait rêver justement des milliers de bénéficiaires de l’APL. Ironie mal placée, direz vous. C’est encore vrai.

Plus sérieusement, il est à espérer que cette mesure d’économie sur les aides au logement –  qui profitent, osons le dire, aussi bien aux locataires qu’aux bailleurs quand ces derniers augmentent d’autant le prix du loyer,-  sera sélective.  Par exemple, elle pourrait épargner au moins parmi les étudiants, ceux qui n’ont guère d’autres moyens…

Mais beaucoup plus inquiétant, on voit, petit à petit, les uns et maintenant les autres qui voulaient pourtant le changement avec Juppé, Fillon, … et Macron, estimer que changement oui, mais pourvu qu’il ne touche pas leurs propres intérêts :« touche pas à mes acquis, touche pas à mon porte-monnaie » La France vit au dessus de ses moyens ? …. qu’importe les futures générations paieront.

On peut rire (jaune) en voyant même un parti politique, nouveau dans le paysage parlementaire,  dont ils ne sont pas la clientèle naturelle, venir au secours des retraités dits « aisés », touchés par l’augmentation de la CSG. On peut parler d’aisés (entre guillemets quand même) puisque les plus vulnérables eux, exonérés et c’est heureux, seront quand même gagnants avec une taxe d’habitation à priori supprimée.

La France serait elle donc vraiment irréformable. Si c’est le cas craignons un réveil à la Grecque, bien douloureux.

Les Français n’auraient ils pas un immense besoin  de la part de leurs gouvernants, de pédagogie sur les choix politiques, d’éducation à la solidarité, à la notion de bien public, plus surement que de leur posture  de « coups de menton ».

Une réflexion au sujet de « Millions d’Euros pas la même valeur pour tous. »

  1. Merci pour cet édito qui exprime si bien deux choses:
    – Ces chiffres sont révoltants pour tous ceux qui ont si peu pour vivre ; les économies demandées sont insupportables au regard d’une telle situation… De plus ces montants faramineux n’ont plus aucun sens pour ceux qui les touchent et sont bien incapables de les dépenser. . Cela provoque un sentiment d’injustice dans la société.
    -L’individualisme et le  » touche pas à mon porte-monnaie » étouffent la France, cependant nous sommes capables d’autre chose: nous pouvons choisir d’évoluer, d’être solidaires, de travailler pour le bien commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.