Création artistique une seconde voie

La création artistique , choix de raison et choix de cœur pour Sylvie Dorotte et Françoise Mazzega .

DSC_5534
Ambiance conviviale

On les retrouve aujourd’hui à Perrigny dans le hameau des Bréandes dans deux ateliers de loisirs créatif qu’elles ont créés, pour l’une, Sylvie s’adonner à la peinture, au cartonnage,… et la seconde, Françoise à la tapisserie d’ameublement.

Pour leur seul plaisir ? … non pas du tout puisque leurs cours bénéficient à des élèves appliqués et fiers de leur réussite.

On est encore loin de la création artistique.

Leur parcours respectif ne semblait pas les destiner à se rencontrer.

L’une et l’autre, après des études poussées, ont exercé des carrières axées sur la santé. Sylvie Dorotte, pure icaunaise, a été tout d’abord préparatrice en pharmacie, durant 20 ans. « Dès toute petite, j’étais très attirée par la peinture, le bricolage, et adolescente, j’ai pris des cours de peinture que je pratiquais avec plaisir », explique-t-elle.

Toutes ces années,  parfaite inconnue, la parisienne Françoise Mazzega, de 5 ans son aînée, était surveillante générale d’un centre de recherche clinique, responsable d’un plateau technique, et ce, pendant 35 ans…Son délassement, la décoration d’ameublement, attirée par la confection et l’art, inspirée peut-être par sa maman couturière.

La création artistique fruit de reconversions professionnelles.

Sans qu’elles le sachent, Françoise et Sylvie vont se trouver dans une situation similaire. La pharmacie dans laquelle travaille Sylvie va être vendue, le centre de recherche de Françoise ferme, elle est licenciée économique.

 Françoise, en 2013-2014,  entre Paris et Uzès, cherche une reconversion et la trouve dans le métier de tapissière d’ameublement, elle va créer un atelier à Issy les Moulineaux, tout  près de Paris.

Sylvie, à Paris,  côtoie et se forme avec  des artistes connus et reconnus, comme Jacqueline Lelevée. La peinture sur bois l’attire particulièrement, elle entame une formation continue puis se lance dans le projet artistique à plein. Elle privilégie la peinture sur toutes sortes de supports, bois, porcelaine, cartonnage, mais aussi la fabrication de petits meubles, de cadres, à base de matériaux de récupération.

« C’est aussi une forme d’éco-citoyenneté que d’employer des cartons devenus inutilisables au lieu de les jeter », insiste-t-elle. Tout comme Françoise qui donne une seconde jeunesse à des sièges anciens, des sacs, des poufs, des coussins, confectionne aussi des double-rideaux…

La rencontre et avec elle la création artistique.

Les deux femmes, au cours d’une formation longue en cartonnage, vont enfin se rencontrer à Paris et sympathiser autour de leurs passions et leurs projets communs.

DSC_5538
L’une et l’autre , avec un meuble en carton et une chaise en cours de « relooking »

Sylvie Dorotte est devenue animatrice à l’atelier de peinture sur bois et porcelaine de la MJC d’Auxerre depuis 2003. A la fermeture de celui-ci, ses élèves la suivront.

Les élèves arrivent, aux « ateliers créatifs des Bréandes » les unes pour peindre avec Sylvie, les autres pour travailler le tissu avec Françoise, et le projet prend tellement bien forme que Françoise et sa famille quittent Paris et deviennent définitivement icaunais.

Actuellement, les deux créatrices souhaitent encore développer leurs activités.

Sylvie et Françoise ont  adhéré à SOLIDART, un réseau d’entreprises, d’artistes et d’associations qui s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire, afin de mieux se faire connaître.

 

Contact Sylvie Dorotte : 0623205848    –   Françoise Mazzega : 0663273670

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *