Social

ANCV et Vivre l’Yonne partenaires, bientôt.

l’ANCV permet des vacances à celles et ceux qui en sont privés.

Vivre l’Yonne, quant à elle, veut participer à un projet solidaire de remobilisation sociale à travers les vacances.

Capt1 bis

L’ ANCV et notre association Vivre l’Yonne envisagent signer une convention par laquelle nous nous  engageons à :
• attribuer, dans le cadre du programme Bourse Solidarité Vacances  les offres de séjours à des personnes ou des familles exclues de l’accès aux vacances en raison de difficultés économiques et/ou sociales (familles à revenus modestes, personnes en situation de chômage ou bénéficiant des minima sociaux, jeunes en situation de précarité, personnes handicapées et personnes âgées à faibles ressources…) ;
• accompagner les bénéficiaires autant que nécessaire dans toutes les étapes du projet, avec le soutien d’un référent ;
• faire pour leur compte les réservations en ligne sur le site internet dédié.

 Le programme Bourse Solidarité Vacances de l’ANCV

  • Le programme Bourse Solidarité Vacances propose des offres de séjours à prix solidaires : en général de 50 à 70 % de réduction par rapport aux prix publics
  • Il a pour objectif de permettre le départ en va­cances de familles, d’adultes, de personnes en situation de handicap, à revenus modestes et autonomes qui ont un Quotient Familial CAF de 1 000 € maxi­mum ou Revenu Fiscal de Référence équivalent.
  • Des offres de transport à tarif solidaire. 
  • Les acteurs sociaux (porteurs de projets, collectivités locales, organismes humanitaires et sociaux, etc…) qui y adhèrent, participent à un projet unique et solidaire de remobilisation sociale à travers les vacances.

Comment faire pour bénéficier ou faire bénéficier de ce programme ?

Il suffit de joindre Vivre l’Yonne par mail  à l’adresse : contact@vivrelyonne.fr

Nous monterons en semble le dossier.

Quelques exemples de séjours parmi les dizaines disponibles.

 

Capture 2

Capture 3Capture 4

 

Centre de Santé Solidarités de l’Auxerrois

Centre de Santé Solidarités de l’Auxerrois,  pour un public spécifique.

Ce n’est pas une Maison de Santé comme nous en connaissons plusieurs dPixabayans l’Yonne.

Vous ne pourrez pas sonner et entrer au Centre de Santé Solidarités de l’Auxerrois, pour vous y faire soigner.

C’est une structure dédiée à une patientèle composée de personnes en situation de précarité, prises en charge au préalable par les services sociaux et/ou sanitaires. > Lire la suite

Confinement, mobilisation d’un office HLM.

Après avoir applaudi les soignants, reconnu l’investissement des enseignants sollicités, des pompiers, des services de sécurité dans leur ensemble, des salariés du commerce alimentaire …. et de beaucoup, beaucoup d’autres qui se sont impliqués pendant cette période difficile, faisons un focus sur ce qu’a été la mobilisation d’un bailleur social de l’Yonne.

Mobilisation de DOMANYS en faveur de ses locataires.

DOMANYS est le principal bailleur social de l’Yonne depuis près de 70 ansnotre-organisme-500x199.

Il gère près de 9000 logements sur 200 communes du département de l’Yonne. En s’appuyant sur 190 collaborateurs et 4 agences pour assurer une relation de proximité avec ses locataires qui ont pu compter sur : > Lire la suite

Domanys, en guerre contre le Covid 19.

Domanys, répond à sa mission sociale.

C’est Thierry BRET, journaliste, qui nous présente dans un article de  Presse Évasion  la politique de Domanys pendant cette période si particulière de confinement. logo-presse-evasion-mobile1Nous reproduisons avec son autorisation in-extenso son article puisé dans sa newsletter N° 13 qui en comporte de nombreux autres tout aussi intéressants.

Le principal bailleur social de l’Yonne, depuis peu rallié au groupement IDELIANS, fait bloc face à la pandémie galopante du coronavirus. Un certain nombre d’actions ont été mises en place depuis le 17 mars, début de la période de confinement.

Objectif : protéger au mieux celles et ceux des locataires qui font usage des services de la structure. Sans omettre les collaborateurs et les partenaires du monde de l’entrepreneuriat…

La Directrice générale de Domanys, Karine LASCOLS est-elle devenue, à l’image de tant d’autres décideurs économiques, une cheffe de guerre engagée dans la bataille contre la propagation du COVID 19 ? En tout cas, le plan mobilisateur décliné cette semaine par DOMANYS y fait référence en tout point.

La directrice vient de présenter la stratégie de l’organisme institutionnel afin de poursuivre au mieux ses missions d’intérêt général.

> Lire la suite

Seul, seule parmi les autres

Seule à 54 ans. Seules à 27 ans, à 49,  46, 85 ans.  La solitude touche les personnes âgées, mais pas que les personnes âgées. La solitude se vit plus mal pendant ces périodes de  fêtes, mais elle est présente toute l’année. La solitude; on peut se contenter d’en parler mais on peut aussi agir avec les « Veilleurs de la Solitude«  de Vivre l’Yonne.Nous empruntons à France TV Info un article sur les personnes seules qui ne peut pas laisser insensible. Lisez le ci-dessous.

« J’enfilerai un vieux survêtement et je mangerai des pâtes » : le blues des personnes seules à Noël. Ils s’appellent Agnès, Alexandra, Anna, Laurence ou Raphaël. Cette année, ils vont se retrouver seuls le 25 décembre et le 31. Une première pour certains, une habitude pour d’autres. Une période difficile à vivre qu’ils ont accepté de raconter à France info.

> Lire la suite

Duo Day dans l’Yonne

Duo Day c’est 1 jour

Duo Day : 1 jour = 1 rencontre pour 1 partage d’expériences : le 16 mai .
Duo Day, explication : durant une journée, une personne en situation de handicap compose un duo avec un  professionnel afin de découvrir son activité, il s’agit d’une immersion dans son quotidien.

Un événement national ouvert à tous !

Qui peut participer ?

Entreprises, administrations, collectivités, associations …

Toute personne en situation de handicap. > Lire la suite

Pouvoir d’achat.

Pouvoir d’achat : salaires, augmentation; impôts et taxes, baisse.
images
Plus de pouvoir d’achat par la baisse de l’impôt.

Ce sont parmi les nombreuses revendications, celles qui émergent pour donner du pouvoir d’achat.

Patrick ARTUS nous dit que cela mènerait mécaniquement à l’augmentation du chômage, surtout chez les moins qualifiés. Démonstration.

En France, depuis 20 ans, les salaires réels ont augmenté légèrement plus vite que la productivité, souligne Patrick ARTUS.

transport médical, explosion des coûts

Les dépenses de transport médical explosent, la Sécu. veut éteindre la mèche.

Dans l’Yonne la note s’élève, pour l’exercice 2017, à 32 Millions d’Euros soit 4,1% d’augmentation par rapport à 2016.

Plus inquiétante est la pente ascendante constatée en 2018. Sur le premier semestre, déjà 17 millions sont dépensés soit une progression sur la même période 2017 de + 4,94 %. FricEn juillet, est ce l’effet des fortes chaleurs, mais les dépenses flambent 3 Millions sont déboursés par la seule CPAM soit une évolution de +5,50%.

Sans doute ne faut il pas totalement écarter de la réflexion, ce qu’il est convenu d’appeler la désertification médicale, notamment le manque de spécialistes. Mais il serait coupable de s’en tenir à cette situation qui reviendrait à fermer les yeux sur les réalités, comme il est bien souvent coutume de faire quand on veut, soi-disant, défendre notre modèle social français..

Vivre l’Yonne a lu pour vous le rapport de mission d’avril 2016 dressé par l’inspection générale des finances (IGF), à l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) et à l’inspection générale de l’administration (IGA) > Lire la suite

Emmaüs, faisons connaissance.

images 5JE REÇOIS, JE DONNE…, (une règle d’or plus qu’un titre)
Le soleil de cette fin de mois de juin écrase de sa lumière l’immense cour de la communauté des Compagnons d’Emmaüs, située un peu à l’écart de la commune de Pontigny. Des ateliers grands ouverts, les sons des activités de chacun s’échappent, qu’elles demandent un effort physique particulier ou non, une impression paisible se dégage des lieux.
Grégor Seurre,  responsable de la communauté depuis 2008, assisté de quelques autres salariés, gestionnaire,  chauffeurs, dont un en contrat avenir,  d’un cuisinier et d’une cuisinière en contrat aidé, et d’un téléphoniste, va me faire faire la visite guidée de la communauté, qui n’a pas fini de  réserver des surprises.

> Lire la suite

économie sociale et solidaire, économie autrement

L’ économie autrement : l’économie sociale et solidaire ou ESS
« Les profits ne vont pas aux investisseurs mais à la société  »

L’ économie sociale et solidaire, son origine.

Image ESS

Associations, mutuelles et coopératives se sont particulièrement développées au cours des XIXème et XXème siècles, s’inscrivant dans un courant intellectuel et social (socialistes, chrétiens, libéraux et radicaux) à la recherche d’une plus grande équité dans l’économie et d’alternatives au capitalisme. C’est le début de l’économie sociale et solidaire.

Les sociétés de secours mutuel sont les pionnières du mutualisme. Par exemple la société de secours mutuel des vrais amis (1820-1898) 

Les coopératives se sont développées dès 1844 à la suite des tisserands de Rochdale : En 1844, 28 tisserands se rassemblent donc pour fonder, grâce à de modestes souscriptions, une association, « la Société des Équitables Pionniers de Rochdale », et ouvrent un magasin coopératif.

 « Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et leurs besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement. » d’après l’alliance coopérative internationale.
> Lire la suite